Une adolescente arrêtée pour l’incendie d’un édifice de la protection de la jeunesse à Kuujjuaq

Share
L’immeuble rasé par les flammes à Kuujjuaq, au Nunavik, abritait des locaux administratifs du Directeur de la protection de la jeunesse. (Alec Gordon/CBC) (Alec Gordon/CBC)
Une adolescente de 17 ans a été arrêtée mardi en lien avec un incendie qui a endommagé un bâtiment abritant les locaux du Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) à Kuujjuaq, dans le nord du Québec.

La jeune femme a été interrogée par les enquêteurs et a comparu mercredi au palais de justice de Kuujjuaq, a affirmé par communiqué la Sûreté du Québec, chargée de faire enquête.

L’adolescente devait répondre à des accusations d’incendie criminel et de menace de mort.

Dimanche soir, les services d’urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux de l’incendie, qui aurait causé des dommages pour une valeur de plus de 2 millions de dollars.

En entrevue mardi à Radio-Canada, le directeur de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik, Yoan Girard, reconnaissait que cet événement « crée beaucoup d’inquiétude parmi les membres de la communauté ».

Share
Espaces autochtones, Radio-Canada

Espaces autochtones, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *