Trois personnalités du Nord canadien parmi les lauréats des prix autochtones Indspire

Share
L’artiste Kelly Fraser, du Nunavut, dans le Nord canadien, est l’une des lauréates des prix autochtones Indspire. Sur cette photo, Kelly Fraser sue le tapis rouge des prix Juno à Vancouver, dans l’Ouest canadien, en mars 2018. (Ben Nelms/Reuters)
La liste des 12 lauréats de l’édition 2019 des prix Indspire, qui rendent hommage aux réalisations des Premières Nations, des Métis et des Inuits au Canada, a été dévoilée mardi.

Parmi les lauréats se trouve la joueuse de hockey Brigette Lacquette, première athlète autochtone dans l’équipe olympique féminine canadienne.

Les prix Indspire récompensent également des personnes qui ont surmonté l’adversité. James Lavallée, par exemple, est un kayakiste métis du Manitoba qui a participé à des compétitions internationales. Le jeune homme de 20 ans, qui est atteint de dyslexie et de TDAH, a commencé à faire du kayak parce que ses parents essayaient de trouver des activités parascolaires pour l’aider à surmonter ses difficultés à l’école.

Voici les 12 lauréats des prix Indspire :

  • Atoat Akittirq d’Igloolik, au Nunavut, est un aîné inuit et gagnant d’un prix Gemini. Akittirq reçoit le prix « Lifetime Achievement ».
  • Barbara Todd Hager, de St. Paul des Métis Settlements, en Alberta, est une réalisatrice, écrivaine et productrice de documentaires.
  • Jijjuu Mary Snowshoe, de la nation Gwich’in des Territoires du Nord-Ouest, est une enseignante gwich’in traditionnelle qui continue de vivre de la terre.
  • Mme Vianne Timmons, Micmaque de la Nouvelle-Écosse, est éducatrice et présidente de l’Université de Regina.
  • Dianne Corbiere, de la Première Nation M’Chigeeng, en Ontario, est la première avocate autochtone à figurer parmi les 25 personnes les plus influentes du Canada par le magazine Canadian Lawyer.
  • Peter Dinsdale de la Première Nation de Curve Lake, en Ontario, est président et chef de la direction de YMCA Canada.
  • Brigette Lacquette, originaire de Dauphin au Manitoba, est la première athlète des Premières Nations à jouer dans l’équipe olympique féminine du Canada.
  • Billy-Ray Belcourt, de la Driftpile Cree Nation, en Alberta, est un auteur et poète primé.
  • Kelly Fraser, de Sanikiluaq, au Nunavut, est une musicienne pop nommée aux prix Juno.
  • Marlyn Cook est une médecin qui pratique dans sa communauté natale, la Nation crie de Misipawistik, au Manitoba.
  • James Lavallée est un kayakiste métis du Manitoba.
  • Ronald Derrickson est un militant et le grand chef du Union of British Columbia Indian Chiefs (le syndicat des chefs de la Colombie-Britannique).

Les prix seront remis lors d’une cérémonie le 22 février prochain. Le réseau anglais de Radio-Canada diffusera le gala à une date ultérieure en juin.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *