Élections municipales au Yukon : Dan Curtis réélu à Whitehorse, le maire choisi par tirage au sort à Faro

Share
Dan Curtis est maire de Whitehorse depuis 2012. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Le maire sortant de la ville de Whitehorse, Dan Curtis, a été réélu pour un troisième mandat, alors que les résidents de Watson Lake se sont donné une nouvelle mairesse et que le nom du nouveau maire de Faro a dû être tiré d’un chapeau lors des élections municipales tenues jeudi, au Yukon, dans le nord-ouest du Canada.

Dan Curtis a devancé son plus proche rival, Rick Karp, par 1025 voix. Colin Laforme a terminé 3e avec 1511 voix.

Parmi les 20 personnes qui briguaient l’un des 6 postes de conseillers, Samson Hartland, Jocelyn Curteanu et Dan Boyd ont été réélus.

La campagne conjointe de Jan Stick et Steve Roddick (au centre) a donné les résultats souhaités, selon Mme Stick. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

L’ancienne députée territoriale néo-démocrate Jan Stick fait un retour au conseil, en compagnie de deux nouveaux conseillers, Steve Roddick et Laura Cabott.

Mme Stick se dit heureuse de travailler avec son nouveau collègue Steve Roddick. « Je ne sais pas si c’était stratégique de me présenter avec lui, mais je sais que nous pouvons bien travailler ensemble, qu’on partage de nombreuses valeurs et des idées semblables », précise-t-elle.

Les conseillères sortantes Betty Irwin et Roslyn Woodcock n’ont pas été réélues.

Le nouveau conseil prêtera serment le 29 octobre.

La confiance des électeurs

Le maire Curtis se réjouit d’avoir « conservé la confiance des électeurs pour un troisième mandat », ajoutant avoir senti « le soutien de la communauté ».

M. Curtis compte poursuivre le travail démarré au cours des deux derniers mandats, notamment sur les questions de logements, le recyclage et les infrastructures.

« Je pense qu’on a déjà fait beaucoup [en six ans], mais on peut faire encore plus et mieux », explique-t-il.

Les promesses aux francophones

En campagne, Dan Curtis a soutenu vouloir augmenter l’offre de services en français, particulièrement en ce qui concerne les activités récréatives des jeunes et des aînés.

« Je crois que nous avons une obligation et une responsabilité d’être bilingues et d’offrir des ressources à la communauté francophone que nous avons présentement », avait alors dit le maire.

Quant à savoir si la ville pourrait un jour devenir officiellement bilingue, Dan Curtis s’était montré plus prudent.

« Oui, c’est un pays bilingue. Évidemment, cela revient aux ressources que nous avons et ce que nous pouvons en faire, alors je suis prudent avant de faire des promesses », avait-il dit.


Ailleurs au Yukon

À Carmacks, Lee Bodie a été réélu maire. Il sera entouré des conseillères réélues Helena Belanger et Tara Wheeler, auxquelles se joignent George Skookum et Lorraine Graham.

À Dawson, il n’y a pas eu de vote, puisque le maire sortant, Wayne Potoroka et ses quatre conseillers, Natasha Ayoub, Stephen Johnson, Bill Kendrick et Molly Shore ont été réélus sans opposition.

À Faro, le nouveau maire, Leonard Faber, a éclipsé son prédécesseur, Jack Bowers, lorsque son nom a été pigé dans un chapeau, en conformité avec l’article 127 de la Loi sur les municipalités du Yukon.

Il aura pour conseillers Tina Freake, Lisa Snyder, Cheryl Stubbs et Pat McCracken

À Haines Junction, Thomas Eckervogt a été élu maire sans opposition, mais les électeurs devaient choisir les conseillers municipaux.

À Mayo, il n’y avait pas de scutin, car le maire sortant, Scott Bolton, et ses quatre conseillers, Blair Andre, Joann Aird, Trevor Ellis et Carol Knight ont été élus sans opposition.

À Teslin, le conseiller sortant Gord Curran est le nouveau maire de la municipalité. « Mon élection et la reconduction de trois membres du conseil montrent que les électeurs sont satisfaits de notre travail lors du dernier mandat », a indiqué le nouveau maire et ancien conseiller.

La mairesse sortante, Clara Jules, a été élue conseillère, alors que Denise Johnston et Trevor Sallis ont été réélus. Juanita Kremer fera, quant à elle, son entrée au conseil municipal.

À Watson Lake, les résidents ont opté pour le changement en confiant la mairie à Cheryl O’Brien, qui a défait le maire sortant, Justin Brown.

Tirer un maire de son chapeau
L’article 127 de la Loi sur les municipalités du Yukon prévoit que le directeur du scrutin est la dernière personne à voter et ne le fait que s’il y a égalité.

En cas d’égalité, celui-ci « vote par tirage au sort en présence d’au moins un autre membre du personnel électoral ainsi que des candidats ou de leurs représentants », précise la loi.

C’est donc le vote du directeur du scrutin qui a permis à Leonard Faber de l’emporter sur son prédécesseur, Jack Bowers à Faro.

Source : Gouvernement du Yukon

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *