La forêt boréale canadienne, notre régulateur climatique selon Greenpeace

Share
Le Canada héberge le tiers de la forêt boréale sur la planète. (Yvon Thériault/Radio-Canada)
La forêt boréale canadienne est notre meilleur allié dans la lutte contre les changements climatiques, affirme l’organisme Greenpeace. Il réagit au lancement en avril dernier de la nouvelle carte en ligne produite par le Prairie Climate Centre, de l’Université de Winnipeg, qui montre les effets dévastateurs projetés des changements climatiques sur la forêt boréale canadienne.

« Cela nous donne les projections pour savoir à quoi nous attendre dans les prochaines années », explique Olivier Kolmel, chargé de la campagne forêt à Greenpeace Canada.

Il fait référence à un nouveau site interactif conçu par des chercheurs de l’Université de Winnipeg, Atlas climatique, lancé en avril dernier et permettant aux Canadiens de visualiser les effets du changement climatique pour plus de 2000 villes et villages du pays, pendant les 80 prochaines années.

« On peut faire des comparaisons et prévoir les impacts qui nous attendent et que l’on voit déjà sur les changements climatiques », ajoute Olivier Kolmel.

Selon lui, les événements de cette année montrent la réalité des dérèglements climatiques.

« On l’a déjà vu cette année au Québec avec la canicule qui a fait 70 morts. L’année précédente, on a eu 150 villes qui ont été inondées. Donc, les impacts sont réels ici au Canada », poursuit-il.

« On a des solutions naturelles climatiques qui sont dans notre cour arrière, dont la forêt boréale qu’on doit protéger, car c’est un puits de carbone, mais qu’on ne considère pas nécessairement dans notre stratégie aux changements climatiques. »

Olivier Kolmel, chargé de la campagne forêt à Greenpeace Canada

L’atlas en ligne créé par le Prairie Climate Centre de l’Université de Winnipeg est bilingue, gratuit et se veut un outil interactif afin de démontrer aux Canadiens les conséquences des changements climatiques qui les concernent.

Financé en partie par Environnement Canada, il offre notamment de nombreuses vidéos explicatives qui apportent un visage humain à la problématique des changements climatiques.

La forêt boréale est plus vaste que le Canada et s’étend jusqu’en Russie et aux pays scandinaves, rappelle Olivier Kolmel.

« C’est un écosystème important qui représente le tiers des forêts du monde. Au Canada, on a le tiers des forêts boréales qui existent sur la planète et elles stockent plus de carbone que toutes les forêts tropicales combinées. Si on voit les forêts tropicales comme notre poumon, on peut voir la forêt boréale comme notre bouclier climatique, pas seulement au Canada, mais pour l’ensemble de la planète. »

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *