Des solutions pour stimuler le tourisme au Yukon, dans le Nord canadien

Share
yukon-carcross
Le village de Carcross, situé à environ 70 kilomètres au sud de la ville de Whitehorse, attire de plus en plus de visiteurs, étrangers comme Yukonnais. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Le Yukon souhaite redoubler d’efforts pour attirer un plus grand nombre de touristes sur son territoire. Un groupe d’experts a formulé différentes recommandations au gouvernement de ce territoire du nord-ouest du Canada pour renforcer son industrie touristique d’ici les 10 prochaines années.

Le Comité directeur de la stratégie de développement touristique du Yukon, formé d’experts de l’industrie touristique, de municipalités, de membres de Premières Nations et de dirigeants d’organismes culturels, a remis jeudi son plan au ministère yukonnais du Tourisme et de la Culture.

Pendant environ deux ans, le comité a recueilli les commentaires de 500 Yukonnais à travers un sondage en ligne et lors de rencontres publiques. L’objectif était de trouver différents moyens de stimuler le tourisme.

« Si tous les acteurs du domaine inscrivent leur action dans la concertation, nous pourrons créer les conditions propices pour faire du tourisme un vecteur clé de l’économie et de la société yukonnaise, au profit des générations futures », a fait savoir le coprésident du Comité directeur de la stratégie de développement touristique du Yukon, Rich Thompson, dans un communiqué de presse.

Parmi les recommandations émises, le comité propose d’encourager les habitants à soutenir le tourisme de leur territoire et de fixer comme objectif aux entreprises touristiques de doubler leurs recettes.

« Dans cet esprit, je vais donc m’entretenir avec mes collègues du Conseil des ministres sur le rôle que peut jouer le gouvernement dans [la] mise en œuvre [de cette stratégie] », a indiqué le ministre yukonnaise du Tourisme et de la Culture, Jeanie Dendys.

Priorités énoncées dans la stratégie de développement touristique du Yukon :

  • Constituer un groupe de travail chargé d’élaborer un modèle de gouvernance pour le tourisme;
  • Élaborer une approche gouvernementale en matière de tourisme;
  • Créer un cadre stratégique permettant de mesurer la durabilité du développement touristique;
  • Faire du Yukon la première destination pour le tourisme autochtone;
  • Améliorer la signalisation routière;
  • Rendre le tourisme attractif toute l’année;
  • Miser sur le recrutement et la formation.

Joint par courriel, le ministère du Tourisme et de la Culture a indiqué qu’il étudierait prochainement les propositions du comité avant de déterminer lesquelles seront retenues et quand elles seront mises en application.

Entre les mois de janvier et de juin, le nombre de visiteurs qui sont arrivés par avion à Whitehorse, la capitale territoriale, a augmenté de 4 % par rapport à la même période l’année dernière, selon Statistique Canada.

En 2017, le nombre estimé de visiteurs qui ont passé au moins une nuit sur le territoire a franchi la barre des 334 000 personnes, un nombre record pour le Yukon.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *