Ottawa et le territoire du Nunavut augmentent le financement lié à l’emploi dans le Nord canadien

Share
La ministre canadienne de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, Patty Hajdu, a conclu deux ententes de financement sur le développement de la main-d’oeuvre et du marché du travail avec le gouvernement territorial du Nunavut. (Adrian Wyld/La Presse canadienne)
Le gouvernement canadien et le territoire du Nunavut, dans le nord-est du pays, accorderont un financement de 34 millions de dollars sur cinq ans pour mieux outiller les travailleurs à acquérir de nouvelles compétences professionnelles et aider les chômeurs à intégrer le marché du travail.

La ministre canadienne de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, Patty Hajdu, et la ministre des Services à la famille du Nunavut, Elisapee Sheutiapik, ont signé deux ententes de financement qui devraient toucher près de 1000 travailleurs du territoire d’ici 2023.

En 2018-2019, le Nunavut recevra près de 8 millions de dollars par l’entremise de l’Entente sur le développement de la main-d’œuvre et de l’Entente sur le développement du marché du travail.

Dans son budget de 2017, le gouvernement fédéral avait annoncé qu’il allouerait des montants supplémentaires à ces deux ententes, conclues avec les provinces et les territoires du pays.

« L’économie du Nunavut évolue, et ce partenariat avec le gouvernement du Canada permet au gouvernement du Nunavut d’offrir le soutien et les programmes uniques dont les gens du Nunavut ont besoin pour se préparer au marché du travail dynamique et y réussir », a mentionné la ministre nunavutoise Elisapee Sheutiapik, dans un communiqué de presse.

Le financement prévoit entre autres la création de services de soutien pour les chômeurs à la recherche d’un emploi, de formations pour les personnes handicapées et de cours pour faciliter l’obtention de certifications nationales nécessaires pour travailler dans l’industrie maritime.

Le gouvernement fédéral compte présenter un rapport pour énoncer les résultats de ces programmes.

« En procurant à plus de gens les outils nécessaires pour réussir, nous nous assurons de rendre plus fortes les communautés du Nunavut, dès aujourd’hui et à l’avenir », a indiqué la ministre canadienne Patty Hajdu.

En 2017, le taux de chômage était d’environ 14,6 % au Nunavut, un territoire d’environ 40 000 habitants, selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada. La moyenne nationale actuelle est d’environ 6 %.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *