Non, ces photos de glaciers n’ont pas été prises à 10 ans d’intervalle

Share
Ces images n’ont pas été prises en 2009 et en 2019. (Capture d’écran/Facebook)
CHRONIQUE – Le mouvement #10yearschallenge, où des internautes publient un montage de photos d’eux-mêmes prises en 2009 et en 2019, prend de l’ampleur depuis quelques jours. Voilà que certains ont récupéré le mot-clic pour illustrer la fonte des glaciers. L’idée est bonne, mais les images sont trompeuses.

Il semble que plusieurs internautes ont eu exactement la même idée en même temps. D’abord, il y a ce tweet, qui a été relayé 226 000 fois.

Puis cette publication Facebook, partagée 38 000 fois.

C’est sans mentionner cette publication Instagram du média français Konbini qui a été aimée 33 000 fois.

Mais qu’en est-il? En fait, une petite recherche inversée par Google images nous apprend que la photo de gauche a été prise le 5 novembre 2016 (et non en 2008 ou en 2009), en Antarctique. Celle de droite a été captée en août 2018 et… en Arctique.

Donc, non seulement les photos n’ont pas été prises à 10 ans d’intervalle, mais elles proviennent des deux extrémités du globe! Elles ne montrent donc pas l’évolution des glaciers au cours de la dernière décennie.

Voici la vraie évolution des glaciers de l’Arctique entre les années 1979 et 2018, présentée dans cette vidéo de la NASA.

Le but n’est bien sûr pas de minimiser la fonte des glaciers due aux changements climatiques. Ce problème est bien réel. Mais on ne peut pas vilipender les fausses nouvelles, puis publier nous-mêmes des photos identifiées de manière trompeuse.

La désinformation, c’est non, peu importe l’intention!

Jeff Yates est chroniqueur spécialisé en vérification des faits et phénomènes de désinformation sur le web pour Radio-Canada.

Share
Jeff Yates, Radio-Canada

Jeff Yates, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *