Les parcs naturels de plus en plus populaires aux Territoires du Nord-Ouest, dans l’Arctique canadien

Share
En 2018, plus de 36 000 amateurs de plein air ont planté leur tente dans l’un des parcs naturels des Territoires du Nord-Ouest, dans l’Arctique canadien. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Les parcs naturels des Territoires du Nord-Ouest connaissent une popularité fulgurante chez les amateurs de plein air. De nouvelles données du gouvernement territorial dressent un portrait positif de l’industrie touristique de ce territoire du Nord canadien.

En 2018, le nombre de visiteurs qui se sont rendus dans les terrains de camping du territoire a franchi la barre des 36 000 personnes; un record pour les Territoires du Nord-Ouest, où la population avoisine les 45 000 habitants. En moyenne, les visiteurs ont passé un séjour de plus de deux journées dans un parc naturel.

« Il est évident que nos investissements dans des infrastructures de classe mondiale portent leurs fruits, comme en témoigne la hausse de la fréquentation des parcs », a mentionné par voie de communiqué le ministre territorial de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, Wally Schumann.

De plus en plus de visites depuis 2014

La région du North Slave est la plus visitée par les Ténois, tandis que celles du South Slave, de Beaufort-Delta et de Dehcho ont recensé plus de campeurs venus de l’extérieur du territoire.

Entre 2014 et 2018, les Canadiens vivant en dehors du territoire sont arrivés en tête des visiteurs qui se sont rendus dans des parcs de la région de Beaufort-Delta, dans une proportion de 60 %, suivis des touristes internationaux en provenance de l’Allemagne, de la Suisse et de l’Australie. Selon les données du gouvernement territorial, seuls 6 % des visiteurs provenaient des Territoires du Nord-Ouest.

« Nous tenons à soutenir la croissance du tourisme et nous continuerons d’investir dans les parcs et de les promouvoir sur les scènes locales, nationales et internationales », a fait savoir le ministre Wally Schumann.

Les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon (nord-ouest du Canada) redoublent d’efforts depuis les dernières années pour attirer un plus grand nombre de touristes sur leur territoire.

En septembre 2016, le gouvernement ténois a lancé son plan stratégique « Tourisme 2020 » pour faire passer la valeur de son industrie touristique à 207 millions de dollars d’ici 2021. Il s’est notamment engagé à miser davantage sur des infrastructures communautaires et le tourisme culturel autochtone.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *