Protéger les zones de chasse des grands prédateurs de l’Arctique

Share
Un ours polaire à Churchill, au Manitoba. Une étude publiée au début du mois a cartographié les plus importantes zones de chasse des grands prédateurs marins de l’Arctique nord-américain. (Jonathan Hayward/La Presse canadienne)
Au début du mois de janvier, une carte des plus importantes zones de chasse des grands prédateurs marins (épaulards, ours polaires, bélugas, phoques…) de la région arctique de l’Amérique du Nord a été créée par une équipe internationale dirigée par l’Université du Manitoba.

Puisque ces zones se déplacent en raison des changements climatiques, le vidéaste Mario Cyr nous explique que cette nouvelle cartographie pourrait servir à mieux protéger les zones de chasse de ces grands prédateurs.

Share
Dessine-moi un dimanche, Radio-Canada

Dessine-moi un dimanche, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *