Des amateurs construisent un pont de glace à la tronçonneuse à Dawson, dans le nord-ouest du Canada

Share
Les hommes ont utilisé des tronçonneuses pour découper un grand pan de glace sur la rive opposée à la ville de Dawson, au Yukon. (Courtoisie de Kyler Mather)
Pour la deuxième année consécutive, des habitants de West Dawson, dans le nord-ouest du Canada, ont construit eux-mêmes un pont de glace pour traverser le fleuve Yukon devant la ville.

Plutôt que d’installer une corde et d’attendre la formation de la glace, Kyler Mather et trois autres hommes ont coupé samedi avec des tronçonneuses un large pan de glace que le courant a fait pivoter à 90 degrés, ce qui l’a coincé entre les deux rives.

Scott Fisher se tient sur la traversée de glace que le groupe a construite. (Courtoisie de Kyler Mather)

Le gouvernement du Yukon tente depuis décembre de construire un pont de glace à l’endroit où le traversier relie les deux rives pendant l’été. Cet emplacement est en aval de celui choisi par le groupe d’habitants.

« L’emplacement est clé. Nous avons choisi l’endroit le plus étroit dans le canal pour ne pas avoir à scier un énorme morceau de glace. Par ailleurs, il y a moins de courant à cet endroit. »

Kyler Mather, de West Dawson

Le pont amateur pourra servir aux piétons et peut-être même aux motoneiges, selon Kyler Mather, qui rappelle qu’il faut toutefois faire preuve de la plus grande précaution.

« J’ai traversé [le pont pendant] peut-être deux minutes après l’avoir placélà et je me sentais très à l’aise. J’ai mis un gilet de sauvetage, on ne sait jamais, et j’ai marché. Cela dit, il y a des endroits plus mous, des brèches, des deux côtés et la glace est encore mince. Évidemment, il faut user de prudence. »

Le projet du gouvernement du Yukon vise la mise en place d’un pont de glace pouvant servir au trafic routier, y compris à la machinerie lourde, pour entretenir, entre autres, la route Top of the World dont l’ouverture est prévue au printemps.

Depuis deux ans, le territoire y consacre environ 200 000 $, mais jusqu’ici, les résultats se font attendre.

Malgré le froid des derniers jours, la glace se fait toujours attendre sur le fleuve Yukon. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Le Conseil national de recherches du Canada a produit l’an dernier un rapport pour tenter de comprendre les facteurs expliquant l’absence de formation naturelle d’un pont de glace depuis 2016.

Le ministère de la Voirie et des Travaux publics espère qu’un deuxième rapport pourra déterminer la meilleure marche à suivre pour construire un pont à l’avenir.

Environ 150 personnes habitent la rive ouest du fleuve Yukon devant Dawson. Ils dépendent d’un pont de glace l’hiver pour se rendre en ville.

Pour l’instant, les résidents utilisent un chemin de détour qui traverse le fleuve sur le delta de la rivière Klondike.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *