Budget déficitaire pour un territoire du Nord canadien afin d’investir dans les infrastructures

Share
Le ministre des Finances des Territoires du Nord-Ouest, Robert C. McLeod, affirme que l’équilibre fiscal est difficile en raison des besoins en infrastructures. (Michael Hugall/Radio-Canada)
Le budget présenté à l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest laisse le territoire avec un déficit projeté de 7 millions de dollars pour 2019-2020.

Les projets d’infrastructure aggraveront la situation. Le territoire est en position déficitaire depuis 2011.

Le ministre des Finances, Robert C. McLeod, a affirmé dans son discours que l’équilibre fiscal avait été « particulièrement difficile » au cours des deux dernières années alors que les revenus ont fondu de 81 millions de dollars.

Le budget de fonctionnement atteindra 1,87 milliard de dollars pour des revenus de 1,93 milliard de dollars, dont 80 % proviennent des transferts du fédéral.

Les 60 millions excédentaires iront toutefois directement financer les projets d’infrastructures.

Le ministre des Finances, Robert C. McLeod, a présenté son budget à l’Assemblée législative territoriale mercredi. (Radio-Canada)

Les infrastructures « sont les plus vieilles au pays », a expliqué le ministre, et affectent selon lui la croissance économique et le coût de la vie.

Le budget en infrastructures atteindra ainsi 199 millions de dollars et en fin de compte, le territoire anticipe donc un déficit de 7 millions. Le gouvernement prévoit par ailleurs que sa dette atteindra 1,1 milliard de dollars.

Déjà, des pourparlers sont prévus auprès du fédéral pour augmenter la limite permise de la dette, actuellement de 1,3 milliard de dollars. « Ils semblent ouverts », a affirmé Robert C. McLeod aux journalistes.

Des gains pour les services à l’enfance et à la famille

Le budget prévoit près de 3,3 millions de dollars de plus pour permettre la création de 21 nouveaux postes aux Services à l’enfance et à la famille.

Dans son rapport, déposé l’automne dernier, le vérificateur général dresse le portrait d’un système surchargé, qui n’évalue pas assez la sécurité des enfants, qui effectue mal ses suivis. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Cette création de postes survient après un rapport accablant du Bureau du vérificateur général du Canada déposé l’automne dernier qui soutenait que les services avaient détérioré depuis 2014. Les investissements devraient accélérer les améliorations déjà mises en oeuvre, selon le ministre.

Le cannabis et la taxe sur les émissions de carbone au profit
Le cannabis promet de rapporter des millions de dollars au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Les revenus générés par la vente de cannabis devraient atteindre 2,65 millions de dollars au cours de la prochaine année.

La taxe sur le carbone de son côté devrait rapporter 16,2 millions de dollars, mais 7 millions seront retournés aux habitants et aux entreprises, 5 millions aux projets de réduction des émissions des minières et 3,7 millions à la ferme éolienne d’Inuvik, dans le nord du territoire.

Aucune autre taxe ou augmentation de taxe n’est prévue.

Augmentations de salaire prévues
Les membres du syndicat des employés du Nord, affilié à l’Alliance de la Fonction publique du Canada, se préparent pour une grève depuis plusieurs mois avec des pratiques de piquetage. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Le budget a aussi prévu une augmentation de salaire de l’ordre de 10 millions de dollars, soit l’équivalent de l’offre faite aux syndiqués dans le cadre des négociations.

Le territoire fait face à un possible débrayage à compter de lundi entourant le renouvellement de la convention collective de ses 4000 fonctionnaires échue depuis 2016.

Avec les informations de CBC

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *