La police d’Ottawa confirme avoir retrouvé le corps de Susan Kublu-Iqqittuq, du Nord canadien

Share
Susan Kublu-Iqqittuq, âgée de 37 ans, était portée disparue depuis le début du mois de janvier. (Service de police d’Ottawa)
Le Service de police d’Ottawa (SPO) confirme que les restes humains découverts il y a une dizaine de jours à l’emplacement de la décharge du chemin Trail sont bel et bien ceux de Susan Kublu-Iqqittuq.

La femme inuite de 37 ans, originaire d’Igloulik au Nunavut, était portée disparue depuis le début du mois de janvier. Les policiers n’ont pas dévoilé la cause de sa mort.

La fille de 18 ans de Mme Kublu-Iqqittuq, Lennese Kublu, et l’ancien ami de coeur de 28 ans de cette dernière, Dwight Brown, avaient déjà été arrêtés et accusés de meurtre au deuxième degré et de profanation d’un cadavre.

La mère et la fille avaient toutes deux été portées disparues ensemble. Toutefois, Lennese Kublu et Dwight Brown avaient été retrouvés à Toronto.

Les recherches au site d’enfouissement du chemin Trail ont duré 18 jours. Une centaine d’enquêteurs ont participé aux fouilles.

Les policiers d’Ottawa disent qu’aucun autre suspect n’est recherché relativement à cette affaire.

Avec les informations de CBC

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *