Un organisme de Toronto envoie des trousses d’hygiène buccale à des enfants de l’Arctique canadien

Share
Un kit d’hygiène buccale pour enfant complet, sur les cartons qui contiennent les 300 kits à destination du Nunavut. (Rozenn Nicolle/Radio-Canada)
L’organisme de charité Global Medic a préparé mercredi quelque 300 kits d’hygiène buccale pour enfants et 100 kits d’hygiène pour femmes qui seront envoyés au Nunavut, dans l’est de l’Arctique canadien, où l’accès à ces produits est parfois limité et souvent coûteux.

Près de quarante bénévoles étaient rassemblés à Etobicoke, en banlieue de Toronto, mercredi midi, afin d’aider à assembler plusieurs trousses comprenant dentifrice, brosses à dents colorées, soie dentaire et rince-bouche. Le tout a été offert en don à l’association.

En quelques heures, grâce à une chaîne de production humaine, plusieurs centaines de kits individuels ont été confectionnés, emballés dans des boîtes de carton, elles-mêmes assemblées sur des palettes qui seront acheminées vers le Nunavut, avec l’aide de partenaires comme First Air et Air Canada.

En une décennie d’existence, c’est la première fois que Global Medic expédie une cargaison vers cette destination. Son directeur général, Rahul Singh, y a déjà travaillé et a déjà remarqué la disparité des prix entre les villes du sud du Canada et le Nord.

Selon lui, un tube de dentifrice coûte en moyenne 6 $, soit trois fois plus que le prix moyen au pays. « La valeur de chaque trousse ici c’est comme 20 $ », explique-t-il, « mais on sait qu’au Nord c’est comme 60 $ ou 75 $ ».

Rahul Singh, directeur général de Global Medic, dit que la valeur d’un kit d’hygiène est « inestimable » pour ceux qui n’ont pas accès à ces produits. (Rozenn Nicolle/Radio-Canada)

La vraie valeur est cependant, selon lui, « inestimable » pour les enfants qui n’ont pas accès à ces produits.

Pour George Franciscus, qui est bénévole à Global Medic et a travaillé sur plusieurs autres missions précédentes, donner de son temps est aussi une façon de se rendre compte de la réalité du monde, et ce mercredi, de celle du Nunavut.

George Franciscus est bénévole pour Global Medic, et y donne quelques heures de son temps plusieurs fois par mois. (Rozenn Nicolle/Radio-Canada)

« On lit souvent des choses sur ce dont ces enfants ont besoin, mais quand vous le voyez ici, vous le voyez vraiment. Vous voyez les choses dont ils manquent », a-t-il confié à Radio-Canada après avoir terminé l’emballage des trousses.

Celles-ci devraient arriver à bon port, au Nunavut, dans les prochains jours. Rahul Singh n’exclut pas de développer de nouveaux partenariats pour venir en aide aux enfants du Nord du Canada.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *