Photo: iStock

Immigration : atout ou préjudice?

REDIFFUSION

Immigration. Dès que le mot est prononcé, les opinions et les questions fusent.

Existe-t-il un rêve canadien comme il existe un rêve américain pour les immigrants?

Qui sont les immigrants? Où s’établissent-ils? Que font-ils?

Entre mythes et réalités, entre préjugés et tolérance, entre intégration et marginalisation où se situe la réalité des immigrants?

Existe-t-il un seuil de tolérance de la société d’accueil au-delà duquel les immigrants ne sont plus les bienvenus?

Pourquoi certains ont-ils des préjugés envers les immigrants et comment se construisent ces préjugés?

Reste-t-on immigrant toute sa vie, quels que soient le nombre d’années vécues ici et sa contribution à la société d’accueil? Et les enfants d’immigrants, qui eux sont nés ici, seront-ils aussi perçus comme des étrangers, des « issus de l’immigration »?

Photo: iStock

On en a rarement conscience, mais la société d’accueil est faite de natifs, mais aussi d’immigrants. Et parmi les natifs, il y a aussi des enfants d’immigrants.

Alors entre mythes et réalités, entre préjugés et tolérance, entre intégration et marginalisation où se situe la réalité des immigrants?

L’immigration est-elle une chance, un atout pour le Canada ou juste un préjudice qui coûte cher aux Canadiens?

Vaste question à laquelle il n’est pas facile de répondre tant sont multiples les chiffres, les cas, les constructions idéologiques, la récupération politique ou simplement les perceptions et les préjugés. Tous ces éléments peuvent être contradictoires et se percuter jusqu’à rendre confuse la réalité.

D’où le besoin d’une réflexion sereine qui, sans informations crédibles, ne peut pas produire de débats constructifs.

Ce dossier se veut une contribution journalistique à l’élaboration d’un portrait plus clair de l’immigration au Canada.

Soleïman Mellali
Rédacteur en chef
Radio Canada International
Mars 2017

Visitez notre dossier spécial

Catégories : Immigration et Réfugiés
Mots-clés : , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.