La vie au temps de la COVID-19

Des élèves de l'école Sam Khok portant des masques et des écrans faciaux sont vus à l'intérieur d'anciennes urnes reconverties en séparateurs alors qu'ils assistent à un cours après que le gouvernement thaïlandais ait assoupli les mesures d'isolement et introduit la distanciation sociale pour prévenir la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19), lors de la réouverture des écoles dans tout le pays, dans la province de Pathum Thani, en Thaïlande, le 1er juillet 2020. REUTERS/Athit Perawongmetha TPX IMAGES DE LA JOURNÉE
Un homme avec un masque de protection transporte une adolescente dans un chariot à Vancouver. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck
Un élève de 6e année de l'école primaire Saint-Luc, dans l'ouest de Montréal, reçoit son diplôme des autorités scolaires en suivant des directives sanitaires strictes pendant la pandémie de coronavirus. Montréal, Québec, Canada. RCI/Leonardo Gimeno
Des enfants portant des visières en plastique sont assis en classe à l'école primaire Kinugawa le 3 juin 2020 à Nikko, au Japon. Les écoles du Japon ont rouvert après avoir été fermées plus tôt dans l'année en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Carl Court/Getty Images
Des vendeurs de fruits mâchent du qat, un stimulant léger, dans un marché de fruits à Sanaa, au Yémen, pendant que la propagation du coronavirus se poursuit, le 1er juin 2020. REUTERS/Khaled Abdullah
Sara Aragones portant un masque de protection pour le visage assiste à une répétition de robe de mariée au magasin Pronovias le 10 juin 2020 à Barcelone, en Espagne. Cette semaine, toutes les régions sont en phase 1 ou 2, un mois après que toute l'Espagne a commencé la phase zéro le 4 mai 2020. (Photo par David Ramos/Getty Images)
Le tatoueur Brian "Psoe" Herrera regarde la tatoueuse Brittney Ladd effectuer un tatouage de Deadpool pour Angela Sotelo du Nevada au Wolfpack Tattoo, qui a ouvert ses portes pour la première fois depuis mars en raison de la fermeture de l'État à la pandémie de coronavirus (COVID-19) le 29 mai 2020 à Las Vegas, Nevada. (Photo par Ethan Miller/Getty Images)
Des amis saluent avec leurs coudes alors qu'ils mangent dans un bar le 28 mai 2020 à Mendoza, en Argentine. Les bars, restaurants et cafés sont autorisés à rouvrir à Mendoza, car la province assouplit les mesures contre les coronavirus et cherche à relancer l'économie. Les protocoles de prévention comprennent la réservation préalable, la limitation du nombre de personnes par table et une capacité maximale de 50 %. (Photo par Alexis Lloret/Getty Images)
Un homme portant un masque de protection passe à vélo devant une grande affiche représentant la mascotte des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Miraitowa, au milieu de l'épidémie de coronavirus (COVID-19) à Tokyo. REUTERS/Kim Kyung-Hoon
L’actrice Nermine Sfar se filme en direct sur les réseaux sociaux alors qu’elle danse le baladi dans son salon, à Tunis, capitale de la Tunisie, le 26 mars 2020. REUTERS/Zoubeir Souissi
Chez les Hassebroek à New York, l’épicentre du cononavirus aux États-Unis, Lydia Hassebroek travaille sur un projet artistique pour soutenir les travailleurs essentiels de New York, le 24 avril 2020. REUTERS/Caitlin Ochs
La professeure d’arabe Hiba Mohammed donne un cours à partir de son salon à Amman, en Jordanie, après que les mesures de confinement ont forcé les écoles à fermer et à s’orienter vers l’enseignement à distance. Photo prise le 23 mars 2020. REUTERS/Muhammad Hamed
La famille Cai family dînent pendant qu’une émission de télévision montre les dernières nouvelles de la pandémie de coronavirus dans le salon de leur maison à Shanghai, en Chine, le 20 février, 2020. REUTERS/Aly Song
Formule Un - Allemagne
La pilote de Formula 3 Sophia Floersch conduit avec un simulateur lors d’un entraînement à la maison pendant la pandémie de coronavirus (COVID-19) dans la ville allemande de Gruenwald près de Munich, le 12 mai 2020. REUTERS/Andreas Gebert
Adam Kalinowski, chanteur et leader du groupe de rock Black Jeans, joue devant la fenêtre de sa cuisine pendant la pandémie de coronavirus (COVID-19) à Gdansk, en Pologne, le 9 mai 2020. REUTERS/Matej Leskovsek
Harry Richards et Charlie Harbord tentent de ramer la longueur de la Tamise (346km) à partir de leur salon pour lever des fonds pour le NHS, le système de santé anglais, à Londres le 7 mai 2020. REUTERS/Peter Nicholls
Travailler à la maison avec un apprenti pompier - États-Unis Chez les Hassebroek à New York, l’épicentre du cononavirus aux États-Unis. Felix Hassebroek imite un pompier et interrompt sa mère Naomi alors qu’elle travaille à la maison, le 6 mai 2020. REUTERS/Caitlin Ochs
Chez les Hassebroek à New York, l’épicentre du cononavirus aux États-Unis. Felix Hassebroek porte un saladier sur la tête et fait une grimace, le 6 mai 2020. REUTERS/Caitlin Ochs
Vanderlecia Ortega dos Santos, une infirmière de 32 ans, et sa mère, Brazileia Martimiano Barrozo, 52 ans, cuisinent un poisson ensemble dans la cuisine de leur maison à Parque das Trios, dans le quartier de Taruma, dans la ville brésilienne de Manaus, le 3 mai 2020. Vanderlecia Ortega dos Santos s’est portée volontaire pour fournir les seuls soins de santé disponibles dans sa communauté amérindienne de 700 familles affectées par l’épidémie de COVID-19. Elle-même et sa mère font partie de la tribu Witoto. REUTERS/Bruno Kelly
Chez les Hassebroek à New York, l’épicentre du cononavirus aux États-Unis. Lydia Hassebroek travaille sur un projet artistique pour soutenir les travailleurs essentiels de New York, le 24 avril 2020. REUTERS/Caitlin Ochs