À l'affiche / Avariées

Économie, International

Un juge tranche la pomme de discorde au sujet de pommes de terre canadiennes pourries vendues à l’Argentine

Une bataille judiciaire concernant des pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard expédiées en Argentine en 2007 a pris fin lorsqu’un juge a ordonné à l’entreprise Visser Potato de payer plus de 118 000 $ à l’un de ses fournisseurs, W.D. Potato.»