À l'affiche / Barrières provinciale

Non classé

Le Canada est-il lui-même prêt à s’occuper de ses vraies affaires?

Après les Québécois, ce sera bientôt au tour des Ontariens de se rendre en élection. Après, les Canadiens pourraient s’occuper enfin d’économie. C’est un peu comme le coup de départ du printemps. Une discussion sur l’économie est lancée d’un coup»