À l'affiche / Kinder Morgan

Économie, Politique

Trans Mountain : la Cour d’appel rejette l’expansion du projet de Kinder Morgan

La Cour d’appel du Canada rejette le projet de Trans Mountain parce qu’il n’a pas tenu compte des revendications de groupes des Premières Nations et des risques environnementaux. RCI avec CBC et Radio-Canada Cette décision sonne-t-elle la fin du projet?» 

Économie, Environnement, Politique, Société

Le campement des opposants au projet d’expansion du pipeline de Kinder Morgan enfin démantelé à Burnaby?

Depuis 10 mois, les opposants au controversé projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan ont installé des campements de fortune pour marquer leur opposition à ce projet en Colombie-Britannique. RCI avec des informations de Radio-Canada Avis d’expulsion de» 

Économie, Politique

Déversement de critiques après la nationalisation de l’oléoduc Trans Mountain

Ottawa a décidé de nationaliser le pipeline Trans Mountain de l’entreprise Kinder Morgan. Son achat par le gouvernement fédéral à 4,5 milliards de dollars est accueilli un peu partout dans le pays comme une mauvaise solution. C’est le cas pour» 

Économie, Environnement, Politique

L’Alberta hausse le ton et menace de diminuer les livraisons de pétrole à la Colombie-Britannique

Mardi, le gouvernement de l’Alberta a mis ses menaces à exécution et a déposé un projet de loi qui pourrait réduire l’exportation d’or noir vers sa province voisine, la Colombie-Britannique. Pourquoi? C’est que de plus en plus de voix s’élèvent» 

Économie, Environnement, International

Kinder Morgan veut boucler son financement pour aller de l’avant avec le pipeline Trans Mountain

Le projet de pipeline de 7,4 milliards de dollars de la compagnie Kinder Morgan, pour acheminer du pétrole de l’Alberta vers la côte ouest du Canada en Colombie-Britannique, pourrait aller de l’avant si la multinationale de l’énergie Kinder Morgan obtient» 

Environnement, Société

Alberta: fuite de 60 mille litres de pétrole brut

Un pipeline de la compagnie Canadian Natural Resources aurait déversé 60 000 litres de pétrole brut dans les environs de Red Earth Creek, dans le nord de l’Alberta. Une défaillance mécanique serait à l’origine de la fuite survenue le 27»