Le président Barack Obama lors de sa participation au Sommet des leaders nord-américains à Ottawa le 29 juin 2016.
Photo Credit: Kevin Lamarque / Reuters

Le président Obama va-t-il s’installer au Canada si Donald Trump est élu?

Un article publié par le Burrard Street Journal et partagé 3275 fois à ce jour, annonce que le président Barack Obama et sa famille auraient décidé de s’installer au Canada dans l’éventualité où Donald Trump deviendrait le 45e président des États-Unis en novembre prochain. Vérité ou fiction?

Selon le Burrard Street Journal, Barack Obama aurait déclaré :

« C’est quelque chose que Michelle, les enfants et moi avons discuté comme une solution potentielle à Donald », a-t-il dit. « J’ai aussi parlé avec le premier ministre Trudeau, qui a mentionné la généreuse politique d’immigration pour les personnes fortunées, donc on verra. »

“ It’s something Michelle, the kids and I have discussed as a potential solution to the Donald,” he said. “I have also spoken with Prime Minister Trudeau who outlined Canada’s generous immigration policy for wealthy individuals, so we’ll see. ”Burrard Street Journal

Les réactions sur les réseaux sociaux sont nombreuses depuis la publication de cet article le 5 août dernier. Parmi les 3275 partages sur Facebook, plusieurs détracteurs de Barack Obama se réjouissent d’une telle nouvelle sans sembler en remettre en question la validité.

burrard

Cette citation ainsi que tous les textes publiés par le Burrard Street Journal ne sont que satire et invention. Mais comment en être sûr?

Comme c’est souvent le cas, c’est en cherchant sur la page d’accueil que l’on trouve tout en bas, dans un petit coin et en petits caractères un lien vers la présentation du site. Sur cette page, les explications suivantes nous donnent un éclairage sur la nature du Burrard Street Journal.

« Le Burrard Street Journal est un site de nouvelles satiriques, de parodie et de comédie. Tous les articles, vidéos et images sont fictifs et parfois destinés à être humoristiques. »

Dans une autre page, ils ajoutent un « avis de non-responsabilité » dans lequel ils donnent davantage de détails sur leur contenu :

« Tous les articles de burrardstreetjournal.com, FM News et FM Football News sont satiriques et entièrement inventés. Toute ressemblance avec la réalité est purement fortuite, à l’exception de toutes les références à des personnalités et/ou des célébrités sportives, auquel cas ils sont basés sur de vraies personnes, mais les événements sont toujours basés presque entièrement sur de la fiction. »

C’est que ce magazine satirique a toutes les allures d’un média traditionnel. Un site web clair et bien construit, la météo, la date, un fil d’information en en-tête… à première vue, on peut facilement se tromper sur la véritable nature du site et son contenu d’autant plus que les auteurs prennent peu de précautions pour éviter les malentendus!

Il reste donc aux internautes de demeurer vigilants face au nombre de fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Le site peut avoir une allure professionnelle, si une nouvelle semble farfelue partir à la recherche de la page « About » ou « À propos » de la source peut souvent vous renseigner sur la crédibilité de l’information.


Trump & le Canada : à lire sur Radio Canada International

Publié dans : C pas vrai!

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

2 comments on “Le président Obama va-t-il s’installer au Canada si Donald Trump est élu?
  1. Bonjour,
    Nous précisons bien dans l’autre article qu’il s’agit d’un journal satirique et notre journaliste emploie la formule « on faisait dire au président Obama ».
    Il n’y a donc pas de contradiction entre nos deux articles.

    Soleïman Mellali
    Rédacteur en chef

  2. François dit :

    On doit en conclure quoi?
    Quand on lit dans le même site une info comme ça:
    – Au mois d’août dernier, Obama déclarait dans un journal satirique canadien qu’il allait déménager au Canada si Trump est élu.
    Et lire dans un autre article que c’est de la foutaise;
    – Les réactions sur les réseaux sociaux sont nombreuses depuis la publication de cet article le 5 août dernier. Parmi les 3275 partages sur Facebook, plusieurs détracteurs de Barack Obama se réjouissent d’une telle nouvelle sans sembler en remettre en question la validité.
    Vraiment pas sérieux!