Le premier ministre Justin Trudeau dans son bureau à Ottawa avec l’Aga Khan, en mai 2016Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau dans son bureau à Ottawa avec l’Aga Khan, en mai 2016Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Justin Trudeau s’expliquera devant le commissaire à l’éthique sur ses vacances aux côtés du riche prince Aga Khan

Le premier ministre canadien s’est dit impatient, mardi, de répondre aux éventuelles questions de la commissaire à l’éthique sur ses vacances des Fêtes, passées sur une île des Caraïbes appartenant au riche prince Aga Khan.

PC

PC

Le prince Karim Aga Khan IV est le chef spirituel héréditaire de quelque 15 millions de musulmans ismaéliens, et un philanthrope reconnu dans le monde et au Canada où il est très actif.

Le premier ministre et sa famille ont passé ses vacances dans une retraite privée du richissime chef spirituel sur l’île de Bells Cay, aux Bahamas, et plusieurs médias canadiens et opposants politiques remettent en question ce choix.

Le candidat à la direction du Parti conservateur Andrew Scheer a demandé à la commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique, Mary Dawson, de se pencher sur ce cas. Le député veut savoir si Mme Dawson juge approprié pour un premier ministre d’accepter ainsi l’hospitalité d’un homme dont la fondation reçoit des contributions du gouvernement.

La commissaire fédérale à l’éthique Mary Dawson
La commissaire fédérale à l’éthique Mary Dawson © PC/Adrian Wyld

Le premier ministre s’est-il placé en conflit d’intérêts?

Le cabinet du premier ministre a d’abord précisé il y a quelques jours que M. Trudeau et sa famille avaient pris un avion du gouvernement pour se rendre à Nassau, mais qu’ils rembourseraient les coûts des vols aller-retour.

Pour des motifs de sécurité, le premier ministre du Canada doit nécessairement prendre l’appareil du gouvernement pour tous ses déplacements en avion, qu’ils soient officiels ou privés.

La Fondation Aga Khan a reçu des dizaines de millions de dollars du gouvernement canadien pour divers projets de développement international.

Il se justifie devant les journalistes

En conférence de presse à Ottawa mardi, à l’issue d’un remaniement ministériel, M. Trudeau a été interrogé pour la première fois publiquement sur cette affaire qui a fait surface la semaine dernière dans les médias.

«L’Aga Khan est un vieil ami de la famille. Il a été porteur aux funérailles de mon père, il me connaît depuis que je suis tout petit, et il s’agissait de nos vacances en famille, a-t-il expliqué aux journalistes. Pour ce qui concerne la commissaire aux conflits d’intérêts, la commissaire à l’éthique, je suis impatient de répondre à toutes les questions qu’elle pourrait me poser.»

Ce n’est pas la première histoire de présumée impropriété

Peu avant Noël, le premier ministre avait essuyé de nombreuses critiques après la publication d’une nouvelle révélant que de riches hommes d’affaires chinois avaient déboursé 1500 $ pour rencontrer le premier ministre canadien Justin Trudeau en mai dernier lors de soupers-bénéfices politiques.

Selon les informations révélées par le Globe and Mail, l’un d’eux attendait alors qu’un organisme fédéral approuve la création d’une banque à charte, approbation qui est finalement venue quelques semaines plus tard.

Musée Aga Khan à Toronto - CP

Musée Aga Khan à Toronto – CP

Le saviez-vous?
Le musée Aga Khan est un musée des arts et de la culture islamiques situé à Toronto au Canada
– Il met à l’honneur des collections de l’art islamique et son héritage et expose des œuvres provenant de la collection privée d’Aga Khan, de l’Institut des études ismaéliennes à Londres et du prince et de la princesse Sadruddin Aga Khan.
– En 2007, la destruction du siège social moderniste des chaussures Bata pour construire ce musée Aga Khan a créé une controverse.
– Le 28 mai 2010, le premier ministre canadien Stephen Harper et Aga Khan avait assisté ensemble à la cérémonie d’ouverture du musée.

L'Agha Khan et Stephen Harper en 2014 Fred Chartrand/Canadian Press)

L’Agha Khan et Stephen Harper en 2014
Fred Chartrand/Canadian Press)

Sur le même thème

Des milliardaires chinois financent le Parti libéral pour parler avec le premier ministre – Radio-Canada 

Trudeau assume ses vacances chez son ami l’Aga Khan – Radio-Canada 

The Aga Khan: 6 things to know about the wealthy spiritual leader – CBC 

Mots-clés : , , , , , ,
Publié dans : International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour “Justin Trudeau s’expliquera devant le commissaire à l’éthique sur ses vacances aux côtés du riche prince Aga Khan
  1. Patrice de la Brosse dit :

    Puis-je savoir quel est le drapeau montré pour la rencontre Trudeau/Agha Khan ? Merci