Le Premier ministre Justin Trudeau attend de livrer son discours au Parlement européen à Strasbourg, en France, jeudi. (Patrick Seeger / EPA)

Le Premier ministre Justin Trudeau attend de livrer son discours au Parlement européen à Strasbourg, en France, jeudi. (Patrick Seeger / EPA)

Trudeau salue l’AECG comme « plan directeur » pour de futurs accords commerciaux

Justin Trudeau a été jeudi le premier dirigeant canadien en exercice à s’adresser directement au Parlement européen. Il a livré le message qu’une UE forte est profitable au monde entier et que le nouvel accord économique qu’elle vient de signer avec le Canada est un modèle à suivre pour le monde entier.

« Nous ne pouvons pas sous-estimer l’importance de la bonne entente. Le commerce a besoin de travailler pour les gens qui ont du mal à joindre les deux bouts et à élever leur famille. Tenir les mêmes promesses et les mêmes possibilités que pour les générations passées », a déclaré M. Trudeau aux membres du Parlement européen qui ont approuvé mercredi le traité économique controversé avec le Canada par un vote de 408 à 254.

« Si nous réussissons, l’AECG deviendra le modèle de tous les accords commerciaux ambitieux et futurs. Si nous ne le faisons pas, cela pourrait très bien être l’un des derniers. Alors, ne vous y trompez pas, c’est un moment important », a-t-il dit.

Le monde a besoin d’une Europe forte et confiante

Pour la première fois, un premier ministre canadien prenait la parole au Parlement européen. (Patrick Seeger/EPA)
Pour la première fois, un premier ministre canadien prenait la parole au Parlement européen. (Patrick Seeger/EPA)

Le premier ministre canadien est venu à Strasbourg pour plaider non seulement en faveur de l’accord de libre-échange, mais aussi en faveur d’une Europe qui fait avance malgré les nuages du protectionnisme en Angleterre et aux États-Unis.

« Le Canada sait qu’une voix européenne efficace sur la scène mondiale n’est pas que préférable, elle est essentielle », a affirmé M. Trudeau.

Se posant en allié de l’UE, avec qui il dit partager des « valeurs communes », Justin Trudeau a expliqué que l’AECG était l’un des accords les « plus durables et progressistes au monde ».

Boris Johnson, l’un des leaders du mouvement Brexit, une incarnation du protectionnisme
Boris Johnson, l’un des leaders du mouvement Brexit, une incarnation du protectionnisme en Europe. © Getty/Christopher Furlong

Aide-mémoire…
– En proie au doute, l’Union européenne (UE) est fortement ébranlée par le départ programmé du Royaume-Uni, le Brexit.
– L’élection aux États-Unis de Donald Trump, favorable au retrait britannique et qui semble prôner le protectionnisme, vient assombrir encore davantage la scène européenne.

Trump : une incarnation du protectionnisme aux États-Unis.
Trump : une incarnation du protectionnisme aux États-Unis. © Joshua Roberts/Reuters

La clé de la croissance future se trouverait chez les simples citoyens

Dans son discours, tourné vers les familles et les classes moyennes, Justin Trudeau a tenté de calmer les craintes des opposants au texte de l’accord de libre-échange UE-Canada, qui le jugent antidémocratique, trop favorable aux multinationales, léger sur l’environnement ou encore dangereux pour l’agriculture.

« Les gouvernements peuvent continuer de protéger leurs citoyens, protéger la main-d’œuvre, promouvoir les pratiques responsables en matière d’investissement, assurer la salubrité des aliments et la sécurité des consommateurs […] assurer la bonne gestion de l’environnement », a promis M. Trudeau.

Les effets du nouvel accord se feront sentir de façon graduelle

Les membres du Parlement européen ont voté mercredi pour approuver un accord commercial historique avec le Canada. (Vincent Kessler / Reuters)
Les membres du Parlement européen ont voté mercredi pour approuver un accord commercial historique avec le Canada. (Vincent Kessler / Reuters)

Avec le vote favorable du Parlement européen, l’AECG n’attend plus que le feu vert, dans les prochaines semaines, du Parlement canadien pour pouvoir être appliqué de manière provisoire.

Une grande partie du texte entrera alors en vigueur, le temps qu’il soit ensuite ratifié par les 38 parlements nationaux et régionaux de l’UE, un processus incertain qui prendra des années.

Le texte, appelé Accord économique et commercial global, supprimera 99 % des droits de douane.

Présenté comme un modèle d’accord commercial, il prône également la coopération en matière sociale, sanitaire et environnementale.

RCI avec l’AFP, CBC et Radio-Canada

Sur le même thème

Le Parlement de l’UE approuve l’accord commercial avec le Canada – RCI 

Justin Trudeau à Strasbourg pour vanter le libre-échange – Radio-Canada 

Trudeau hails CETA as ‘blueprint’ for future trade deals – CBC 

Mots-clés : , , , , , , , , ,
Publié dans : Économie, International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*