Manifestantes contre la charte des valeurs québécoises

Manifestantes contre la charte des valeurs québécoises
Photo Credit: PC / Ryan Remiorz

Une autre musulmane voilée est invectivée par un Québécois

Share

Charte des valeurs ou charte de la discorde

Dans la province du Québec, les gestes de stigmatisation à l’endroit des musulmans augmentent depuis deux semaines. Ils coïncident avec la publication d’un projet du gouvernement de cette province qui propose de bannir le voile et d’autres signes religieux de plusieurs lieux publics.

Une autre vidéo a été mise en ligne cette semaine qui montre une femme voilée insultée par un homme dans un autobus municipal de Montréal. La conversation a été filmée il y a plusieurs jours par un jeune usager du transport. Il n’a filmé que la dernière minute environ d’une altercation qui aurait duré tout près de 5 minutes.

Ce qui s’est passé

L’agression verbale a commencé lorsque la dame est entrée dans l’autobus, raconte l’auteur de la vidéo, un étudiant francophone à l’Université McGill. L’agresseur lui a dit d’enlever son foulard ou de rentrer dans son pays. L’agresseur fait ensuite référence au projet de charte des valeurs québécoises du gouvernement de Pauline Marois.

Selon l’auteur de la vidéo, qui veut rester anonyme, la scène a été tournée le 28 août à bord de l’autobus 69 de la STM sur le boulevard Gouin, à Montréal.

À ce moment-là, les principes de la charte n’avaient pas encore été officiellement publiés par le gouvernement, mais des fuites en avaient révélé une partie du contenu.

La dame lui aurait alors répondu « c’est votre gouvernement qui m’a amenée dans ce pays ».

Une femme voilée invectivée dans un autobus à Montréal – Charte des valeurs québécoises 

Le saviez-vous?
Le débat sur le projet de charte des valeurs québécoises divise profondément les Québécois.

  • Selon le plus récent sondage publié cette semaine, une faible majorité de Québécois est favorable à l’interdiction du port de signes religieux par des fonctionnaires .
  • Près de 43 % des Québécois sont favorables au projet de charte des valeurs québécoises, alors que 42 % s’y opposent. « On n’a pas vu pareille division depuis la crise des accommodements raisonnables, en 2007, et depuis le référendum de 1995 », affirme Christian Bourque, vice-président chez Léger

Un autre incident dans la ville de Québec

Une autre dame d’origine algérienne et son fils ont été victime d’agression alors qu’ils se trouvaient dans un centre commercial à Québec il y a plusieurs jours.

La femme, Badia Senouci, qui porte un foulard, a été abordée par une autre dame la sommant de changer de religion et de retirer son foulard, tout en faisant référence au projet de charte des valeurs québécoises du gouvernement de Pauline Marois.

Tentant de prendre sa défense, le fils de 18 ans de la personne agressée verbalement a tenté d’intervenir. C’est alors que la femme qui avait insulté Mme Senouci aurait craché au visage du jeune homme.

Badia Senouci vit depuis 14 ans au Québec. Elle affirme n’avoir jamais vécu une situation semblable. Elle l’attribue à l’actuel débat au Québec sur la charte des valeurs : « Depuis que Mme Marois veut faire cette charte, je vois cette tension et ces regards haineux avant nous ».

Le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée lance un appel au calme.
Le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée lance un appel au calme. © Radio-Canada

Des lieutenants politiques de la première ministre lancent un appel au calme

Le ministre responsable de la métropole montréalaise, Jean-François Lisée, est intervenu hier mardi dans le débat entourant le projet de charte des valeurs québécoise en lançant un appel au calme mardi matin.

« cette discussion [sur la charte] doit avoir lieu dans le respect de tous nos concitoyens, j’ajoute, en particulier de nos citoyens qui portent des signes religieux. J’appelle tous les Québécois à être sensibles au fait que ces concitoyens-là sont au centre du débat ».

Le ministre Bernard Drainville, responsable du projet de chartes des valeurs, condamne ce qui s’est passé et trouve cela « très dommage » et tient à rappeler que « l’intimidation n’a pas sa place au Québec ».

Mais le ministre Drainville soutient que sa charte des valeurs ne peut pas être tenue responsable de l’agression verbale dont la femme de Québec notamment a été victime.

Le ministre Bernard Drainville et la première ministre Pauline marois dévoilaient aux médias la semaine dernière leur projet de charte des valeurs du Québec.
Le ministre Bernard Drainville et la première ministre Pauline marois dévoilaient aux médias la semaine dernière leur projet de charte des valeurs du Québec. © Radio-Canada

 

Share
Catégories : Immigration et Réfugiés, International, Politique, Religion, Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

6 comments on “Une autre musulmane voilée est invectivée par un Québécois
  1. Avatar Pierre Viau dit :

    Bonjour, J*ai entendu à la radio que le gourou Rael dit qu*il est le frère de Mahomet et qu*il a mangé avec lui et que lui aussi est le prophète de tous les musulmans.C*est insultant! Ca me semble aussi pire qu*une caricature et c*est blasphématoire. Est-ce qu*on lui a dit de ne pas dire cela? Il dit cela depuis les années 70. Pourquoi personne ne condamne ses propos? Je m*interroge. Mes salutations distingées, salam, Pierre Viau

  2. Avatar prunes dit :

    Je vis en france et je pensais que le Québec était un bon pays avec de bonnes valeurs mais en réalité la vérité est toute autre . Désormais il me fais peur moi qui sui voilée . C est peut être là que se lèvera un nouvel hitler qui va massacrer des gens tranquilles que ne veulent que vivre en paix

  3. Avatar amel dit :

    La femme musulman est une personne libre , elle porte le voile par choix et avec fiertés, les personnes qui leurs font du mal me font pitié car maroi leurs fais oublier les vrai prbs du quebec on integrant la haine et le racisme ds cette population , tandis que avant cela on vivait ensemble ds une belle armonie c malheureux pour le quebec .

  4. Avatar Sylvain Huneault dit :

    Il est scandaleux que certains québécois mal éduqués et sans aucunes connaissances de la valeur de ces citoyens de pays arabes ou musulmans soient traités de la sorte.

    C`est honteux que des québécois se comportent comme des ignares et des gens sans culture. D`ailleurs, il est prouvé que la plupart sont analphabètes(les québécois)…de plus, attaquer une femme, bravo! C`est exemplaire…en tout cas, il est mieux de porter un voile que de trainer sur le web à visionner des sites pornos ou encore d`être haineux. Les québécois n`ayant pu résoudre leur problème identitaire, il est plus facile mais combien lâche de s`en prendre à une minorité sans défense.

    Personnellement j`ai travaillé avec des femmes musulmanes et voilés. Eh bien laissez-moi vous dire que ces femmes sont pas mal plus respectueuses que certaines femmes d`ici ou hommes qui sont d`une vulgarité consommée. De plus, la plupart sont très éduqués au sens de la réussite scolaire. Souvent elles ont des études universitaires. Elles devraient dénoncer toute agression à la police.

    Je vais vous dire en tout dernier lieu que nous sommes en train de montrer(pas moi) combien nous sommes indignes d`être un peuple et combien nous sommes des morons incultes et sans respect…

    Sylvain Huneault, enseignant, M.Mus.Int

  5. Avatar Sara dit :

    Le gouvernement québécois devrait remercier et récompenser les immigrants, car ceci contribuent a faire prospérer l’économie et les entreprises d’ici au lieu de le faire dans leur propre pays. Sans les immigrants, le Québec ferme ses portes ou devient un pays du tiers monde.
    Marois n’a tellement pas de plan pour avancer le Québec, qu’elle a inventé une loi lâche pour faire parler d’elle et pour diviser le Québec. Elle joue avec le feu, et cela devient dangereux.
    Les bornés trouvent maintenant un prétexte pour sortir le méchant qui les habite depuis toujours. Ceux-ci pensent qu’il suffit de voyager à Montréal pour connaître les autres cultures et voir le monde.
    Les Québécois sont eux-mêmes des récents immigrants. Ils n’aiment pas les français, ni les ontariens, ni les américains, ni personne.
    Les québécois (de souche, mon oeil!) ont grand besoin des immigrants pour fonctionner, sinon qu’ils se contentent de faire 1 enfant par couple, même pas, et qu’ils nous laissent tranquilles.
    J’ai le sentiment d’être trahie, Marois aura laissé sa marque de honte … je me souviens !!!

  6. Avatar Lylas Chek dit :

    Ça ces les premiers fruits de la chartes…