Maison Nivard-De Saint-Dizier, musée et site archéologique, Verdun, Québec
Photo Credit: Arrondissement de Verdun

Villes d’ici, noms d’ailleurs : Verdun au Québec

De Saverdun en France à Verdun au Québec

null
En rouge, l’Arrondissement de Verdun, sur l’île de Montréal, qui fut une ville jusqu’au 31 décembre 2001.

Quoi de plus logique que de croire que Verdun au Québec a un lien avec Verdun, la commune française située dans le département de la Meuse en région Lorraine ?

Et bien non, pas du tout !

Situé au sud-ouest de l’île-de-Montréal,Verdun tire plutôt son nom de Saverdun, une autre commune française située celle-là dans le département de l’Ariège, dans le Sud-Ouest de la France, dans la région Midi-Pyrénées.

Si les deux villes sont jumelées depuis 1981, il faut remonter à 1671 pour comprendre l’origine du nom Verdun.  Cette année-là,un dénommé Zacharie Dupuis reçoit un fief de 320 arpents, à proximité des rapides du Sault-Saint-Louis, (Rapides de Lachine) qu’il dénomme Verdun en souvenir de son village natal de Saverdun.

Le secteur occupait un emplacement stratégique, car il était un lieu d’un ancien portage amérindien, sur la route du commerce des fourrures.

Denis Gravel est historien, spécialiste de l’histoire des municipalités rurales et urbaines au Québec. Lui-même est né à Verdun:

Écoutez

Le développement de Verdun

De fief à village en 1876, Verdun devient une ville en 1907.Si, en 1874, on y comptait  200 habitants, ils étaient 1 900 en 1901, 11 600 en 1911 et  25 000 en 1921.  A partir de ce moment-là, le développement domiciliaire dans l’ouest de l’île de Montréal a contribué à doubler la population de Verdun à 60 000 habitants en 1931. Durant les décennies qui suivront, Verdun deviendra la troisième ville en importance au Québec.

La municipalité de Verdun était à l’époque une banlieue de la classe moyenne composée à 59 % d’anglophones, la plupart fraîchement immigrés des Îles britanniques.  La première guerre mondiale de 1914-1918 génère un taux de recrutement exceptionnellement élevé qui mérite à Verdun la première place à l’échelle canadienne. Le même exploit se répète lors de la deuxième guerre mondiale.

Depuis le 1er janvier 2002, Verdun est devenu l’Arrondissement de Verdun, suite à la fusion des villes de l’Île de Montréal.

Verdun couvre une superficie de 10 km². L’arrondissement compte plus de 70 mille habitants.

Gentilé

Comment nomme-t-on les habitants de Verdun ?   Les Verdunois et Verdunoises.

Personnalités liées à Verdun

Jeanne-d’Arc Charlebois, interprète populaire née à Verdun en 1923;

Lise Payette, journaliste et femme politique née à Verdun en 1931;

Stéphane Venne, compositeur né à Verdun en 1941;

Juanita Westmoreland-Traoré, première femme juge noire au Québec, née à Verdun en 1942;

Pour en savoir plus sur l’histoire de Verdun

DEZIEL, Julien, Essai d’histoire de Verdun 1665-1876-1976 , Comité du centenaire, Montréal, 1976

GRAVEL, Denis, Verdun 125 ans d’histoire 1875 – 2000 , Ville de Verdun, Montréal, 2000, 318 pages

null
© Société de recherche historique Archiv-Histo

column-banner-Maryse-Anne

Catégories : Histoire, Société
Mots-clés : ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.