Sirop d'érable

Photo Credit: iStock Photo

Pourquoi le sirop d’érable canadien c’est de la santé?

Le sirop d’érable est un produit distinctif du Québec connu et reconnu partout dans le monde. Ce produit phare du Canada est très étroitement lié à son histoire, car ce sont les vitamines contenues dans l’eau d’érable, bien connues des peuples amérindiens, qui ont permis aux premiers colons européens de rester en santé l’hiver et de ne pas contracter la terrible maladie du scorbut.

Le sirop d’érable produit à partir du début du printemps jusqu’à la mi-avril est concentré par ébullition.

Ce n’est que tout récemment qu’on a confirmé scientifiquement les vertus pour la santé du sirop d’érable canadien. Il renfermerait plus de 20 composés antioxydants qui inhiberaient la prolifération de cellules cancéreuses.

Cette semaine nous répondons donc à La bonne question d’un auditeur africain en République démocratique du Congo. Pierre Phoba veut en savoir plus sur l’aliment le plus identifié à notre région du monde.

Entrevue de Stéphane Parent 

Écoutez

Deux enquêtes aux conclusions claires comme de l’eau d’érable

Une première enquête issue des travaux d’un réputé chercheur américain, Navindra Seeram de l’Université du Rhode Island a d’abord révélé la présence de 13 nouveaux composés antioxydants dont on ignorait l’existence dans le sirop d’érable jusqu’à maintenant. Certains composés antioxydants avaient, non seulement des propriétés anticancérigènes, mais aussi des propriétés antibactériennes et antidiabétiques. Le Dr Seeram, nommé meilleur jeune chercheur de l’année aux États-Unis en 2009 par l’American Chemical Society (ACS), a présenté ses résultats sur le sirop d’érable du Canada le 21 mars 2010 à la conférence de l’ACS à San Francisco.

Une seconde enquête récente sur le sirop d’érable provient de travaux dont les résultats ont été publiés dans une édition du Journal of Medicinal Food dans un article intitulé Antioxydant Activity, Inhibition of Nitric Oxide Overproduction, and In Vitro Antiproliferative. Effect of Maple Sap and Syrup from Acer saccharum. Il appert que le sirop d’érable limiterait de manière non négligeable la prolifération de cellules cancéreuses de la prostate et des poumons et, dans une moindre mesure, celles du sein, du colon et du cerveau. L’effet du sirop d’érable serait plus puissant que le bleuet, le brocoli, la tomate et la carotte.

Sirop d’érable au Canada

Une consommation courante qui se répand

Le sirop d’érable est produit dans les forêts du nord-est de l’Amérique du Nord (surtout au Québec, mais aussi en Ontario) et se vend aujourd’hui partout dans le monde, dont le Japon (principal importateur).

Aujourd’hui, la consommation de sirop d’érable est généralisée au Québec où dans certaines familles le sirop est parfois consommé au quotidien

Nous parlons du sirop d’érable canadien avec un de nos auditeurs en Afrique. Pierre Phoba est fonctionnaire des ponts en République démocratique du Congo.

Découvrez les 20 questions les plus courantes des Canadiens au sujet du sirop d’érable.

Le saviez-vous?

  • Plus on réduit par évaporation le sirop, plus on obtient un sirop consistant.
  • La majorité des exportations – 65 pour cent en 2012 – prend la route vers les États-Unis.
  • Il faut 40 litres d’eau d’érable pour générer un seul litre de sirop d’érable pur. Précisément la quantité que peut produire un seul érable au cours d’une récolte.

Regardez un documentaire sur la fabrication artisanale du sirop d’érable au Quebec.

Allez! Posez-moi une question sur le Canada : Stéphane.parent@radio-canada.ca

column-banner-stephen

 

Catégories : Économie, International, Internet et technologies, Santé
Mots-clés :

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.