Centrale Nucléaire générique

Photo Credit: IS / JoeGough

Les Canadiens près des centrales nucléaires devraient tous avoir accès à des médicaments

Une commission fédérale propose des mesures additionnelles en cas d’accident nucléaire

La Commission canadienne de sûreté nucléaire propose pour la première fois qu’on fournisse aux gens qui vivent près des centrales des doses de médicaments préventifs en cas d’accident.

La Commission propose de fournir ces comprimés aux gens vivant dans la zone immédiate de radiations, qui est d’environ 10 kilomètres. Dans la région de Toronto où il existe deux centrales nucléaires, celle de Darlington et celle de Pickering, cela voudrait dire qu’il faudrait approvisionner en médicament au moins 250 000 personnes.

De tels médicaments n’ont jamais été distribués à grande échelle au Canada, mais les comprimés sont disponibles dans les pharmacies et les écoles situées près de centrales.

La glande thyroïde, surtout chez les jeunes enfants, est la plus propice à absorber les radiations inhalées ou ingérées. Les comprimés doivent être pris immédiatement avant ou après la fuite de substances radioactives.

Aide-mémoire…

  • Après l’accident nucléaire de Fukushima, en 2011, l’organisme de surveillance de l’industrie nucléaire a évalué si le Canada était préparé à faire face à un tel événement.
  • Dans plusieurs pays, les riverains de réacteurs disposent chez eux de comprimés qui bloquent l’entrée d’iode radioactive dans la glande thyroïde, par mesure de précaution.
  • Toutefois, selon des sources, des compagnies d’électricité ont exprimé des réserves lors d’une rencontre, lundi, à Ottawa, laissant entendre que les Canadiens se sentiraient forcés d’accepter les médicaments.
La centrale nucléaire de Darlington
La centrale nucléaire de Darlington © Ontario Power Generation

Des opérateurs de centrales nucléaires rejettent cette mesure de prévention

Quelques producteurs d’électricité ont exprimé leur inquiétude quant à une distribution préventive obligatoire, et ont rejeté l’idée d’une « distribution sélective » de comprimés à des gens vivant au-delà d’un rayon de 10 kilomètres. Chaque kilomètre supplémentaire, dans la région de Toronto, ajouterait des dizaines de milliers de personnes au rayon.

Un document de la commission qui rapporte les commentaires indique que la compagnie d’électricité Ontario Power Generation souhaite que le projet de règlement soit modifié de façon à ce qu’on y lise « l’opportunité d’une prédistribution » dans la zone de 10 kilomètres.

La compagnie Bruce Power recommande quant à elle que seuls les employés travaillant dans les centrales aient des comprimés, et qu’un plan d’approvisionnement et de distribution soit instauré dans les municipalités et pour les résidents de la « zone primaire ».

Ces deux compagnies et deux autres ont signé une lettre, vendredi, réitérant leurs inquiétudes à la commission.

Une dose de prévention insuffisante selon Greenpeace

Greenpeace soutient que l’accident de Fukushima démontre que les radiations peuvent se rendre bien plus loin que 10 kilomètres, et citent l’exemple de quelques pays ayant étendu le rayon de distribution préventive.

Selon Greenpeace la méthode d’approvisionnement volontaire n’a montré aucun résultat et que, dans le chaos suivant un accident nucléaire, les gens pourraient ne pas être en mesure d’aller chercher leurs médicaments à temps.

Le saviez-vous?

  • Plus de 15 réacteurs nucléaires sont en service au Canada, répartis dans 5 centrales.
  • Pickering 1 dans la région de Toronto est le réacteur le plus ancien en activité au Canada.
  • Mis en service en juillet 1971, sa durée de vie dépasse les 40 ans.
  • Il fait partie des 9 réacteurs construits en 1971 encore en activité en 2011.
  • Deux seulement sont plus anciens au niveau mondial, Point Beach-1 et R.E. Ginna, construits en 1970 aux États-Unis. Darlington-4 est quant à lui le 25e et dernier à avoir été mis en service au Canada en juin 1993.
  • La centrale de Bruce toujours dans la province de l’Ontario est la plus puissante.
  • Lorsque ses huit réacteurs sont en fonctionnement, elle peut produire 6 449 MW.
Les centrales nucléaires au Canada
Les centrales nucléaires au Canada © Luc Lavigne

Liens externes

Centrales nucléaires – Commission canadienne de sûreté nucléaire 

Une commission fédérale propose des mesures en cas d’accident nucléaire – Radio-Canada 

Une commission fédérale propose des mesures en cas d’accident nucléaire – L’Actualité 

Nos articles récents

Catégories : Internet et technologies, Santé
Mots-clés : , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.