rci-nettoyage

Plusieurs produits de nettoyage dégagent des composés organiques volatils

Des produits de nettoyage pratiques, mais dangereux pour la santé

Share

Pour nettoyer un comptoir de cuisine, une table, un évier, une salle de bain, etc. rien de plus simple et de plus pratique que d’utiliser l’un de ces multiples produits en vente libre dans des quincailleries, grandes surfaces ou petits commerces.

Seulement, voilà : ces produits de nettoyage comprenant des composés organiques volatiles (COV) peuvant causer une pollution de l’air intérieur. Ce faisant, ils sont susceptibles de provoquer des maladies respiratoires comme l’asthme et affecter le développement des enfants à naître.

C’est ce que soutient  Environmental Defence.  L’ONG basée à Toronto vient de réaliser une étude dont les résultats sont consignés dans le rapport La sale vérité : les produits de nettoyage nuisent à la santé des Canadiens.

L’ONG a demandé à 14 volontaires des régions de Toronto, Montréal et Cobalt en Ontario de nettoyer leur cuisine pendant 30 minutes soit avec des produits courants, soit avec des nettoyants écocertifiés ou verts. L’air des résidences a été testé à deux reprises : une première fois la  journée avant l’expérience et une seconde fois  pendant l’activité de nettoyage. Des échantillons ont par la suite été comparés.

Conclusion de l’ONG : le taux de COV est nettement plus élevé avec des nettoyants classiques (120 %) qu’avec  des produits écocertifiés (35 %). La vérité de fond est cependant que, à des degrés divers, les produits de nettoyage polluent l’air intérieur et exposent les usagers à de graves risques pour la santé.

Maggie MacDonald, responsable du Programme des substances toxiques à Environmental Defence donne plus précisions sur l’étude.

Écoutez
Sans être parfaits, les produits écocertifiés polluent moins l'air que les autres
Sans être parfaits, les produits écocertifiés polluent moins l’air que les autres © iStockphoto

 C’est quoi ces fameux COV?

Les composés organiques volatiles (COV) sont des produits chimiques contenant du carbone et de l’hydrogène. Ils peuvent être issus de la fumée de cigarette, des assainisseurs d’air, du mobilier, des gaz d’échappement de véhicules, de la peinture et même du vernis et de la colle. On en trouve également dans l’essence et d’autres combustibles. Ils se retrouvent facilement dans l’air intérieur et y restent si toutes les issues sont fermées.

Pour prévenir la présence des COV dans l’air intérieur, voici quelques recommandations:

  • Ne pas fumer à l’intérieur : la fumée secondaire contient plusieurs COV
  • Ne pas laisser les véhicules ou tout autre appareil à combustion tourner au ralenti dans des garages attenants. Laisser la porte entre le garage et la maison fermée. Les gaz d’échappement contiennent plusieurs COV ainsi que d’autres polluants.
  • Entreposer les carburants de façon appropriée : l’essence et les autres carburants libèrent des COV dans l’air;
  • Utiliser les produits chimiques tel que recommandé : lire les étiquettes de sécurité, les instructions d’utilisation et éliminer les quantités en surplus ou les produits non désirés.
  • Ouvrir les fenêtres : s’assurer de bien ventiler lors de travaux de peinture ou de vernissage, ou lors de l’installation de moquette à l’aide de colle et d’adhésifs.
  • Choisir si possible des produits à faibles taux d’émissions : peintures et vernis étiquetés comme ayant de faibles taux d’émissions ont moins d’émanations de COV.
  • Éviter certains produits de soins personnels et d’entretien tels que les désodorisants électriques ou en aérosol (assainisseurs d’air).

(Source: Santé Canada)

Share
Catégories : Environnement, Politique, Santé, Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «Des produits de nettoyage pratiques, mais dangereux pour la santé»
  1. Avatar Charles Beauregard dit :

    Lorsqu’on est au restaurant et que le serveur/euse vient nettoyer la table voisine avec du windex, le repas se met à goûter le windex. Les sapins que certains chauffeurs de taxi accrochent sur leur rétroviseur, c’est la même chose. Il n’y a rien qui sent bon là-dedans, c’est pour moi un gros polluant olfactif.