Xavier Dolan pour Elephant Song

Une sixième présence à Cannes pour le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan

Share

Fréquenter Cannes est devenu une habitude pour le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan.

À tout juste 20 ans, il foulait déjà le tapis rouge de ce prestigieux festival de cinéma.

L’affiche de « Juste la fin de monde », de Xavier Dolan
L’affiche de « Juste la fin de monde », de Xavier Dolan © Films Séville / Diaphana Films

À 27 ans, il se prépare à y retourner avec Juste la fin du monde, film sélectionné pour la compétition officielle.

Ce long-métrage est une adaptation de la pièce du même titre écrite par le dramaturge français Jean-Luc Lagarce.

Il s’agit du cinquième film du jeune réalisateur au festival et d’une deuxième chance pour lui de rentrer au Canada avec la Palme d’or.

En 2014, Mommy avait plutôt reçu le Prix du jury, ex aequo avec un film de Jean-Luc Godard.

Juste la fin du monde, dont le tournage a eu lieu au printemps 2015 dans la région de Montréal, raconte l’histoire d’un auteur qui retourne dans son village natal après plusieurs années d’absence afin d’annoncer sa mort prochaine à sa famille.

«Ce n’est pas un film qui parle de mort. C’est un film sur le retour à la maison, sur la famille, sur les relations entre frère et soeur, entre mère et fils. Eh oui encore.» Xavier Dolan

Il s’agit du premier film de Xavier Dolan tourné avec des acteurs français : Vincent Cassel, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Nathalie Baye et Gaspard Ulliel.

Cette coproduction franco-canadienne, sixième film pour Xavier Dolan, prendra l’affiche au Québec en septembre prochain.

Le tournage avait eu lieu au printemps 2015 dans la région de Montréal.

Les présences de Xavier Dolan au Festival de Cannes

En 2009, son long-métrage J’ai tué ma mère avait été présentée à la Quinzaine des réalisateurs — une section parallèle du festival.

En 2010 et 2011, Les amours imaginaires et Laurence Anyways, avaient été sélectionnés dans la section Un certain regard.

En 2015, Xavier Dolan avait fait partie du jury de la compétition officielle à Cannes.

Le réalisateur Xavier Dolan
Le réalisateur Xavier Dolan © Radio-Canada

Voici la liste des films en sélection officielle, et dont un seul recevra la Palme d’or remise le 21 mai.

  • Agassi, de Park Chan-Wook (Corée du Sud)
    Aquarius, de Kleber Mendonca Filho (Brésil)
    American Honey, d’Andrea Arnold (Grande-Bretagne, États-Unis)
    Bacalaureat, de Cristian Mungiu
    Elle, de Paul Verhoeven (France, Allemagne, Belgique)
    I, Daniel Blake, de Ken Loach (Grande-Bretagne)
    Juste la fin du monde, de Xavier Dolan (Canada, France)
    Julieta, de Pedro Almodóvar (Espagne)
    La fille inconnue, de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne (Belgique)
    Loving, de Jeff Nichols (États-Unis, Grande-Bretagne)
    Mal de pierres, de Nicole Garcia (France)
    Ma’Rosa, de Brillante Mendoza (Philippines)
    Paterson, de Jim Jarmusch (États-Unis)
    Personal Shopper, d’Olivier Assayas (France)
    Rester vertical, d’Alain Guiraudie (France)
    Sierra-Nevada, de Cristi Puiu (Roumanie, France, Bosnie-Herzégovine,
    Croatie, Macédoine)
    Ma loute, de Bruno Dumont (France, Allemagne)
    The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn (États-Unis, Danemark)
    The Last Face, de Sean Penn (États-Unis)
    Toni Erdmann, de Maren Ade (Allemagne)

Le 69e Festival de Cannes aura lieu du 11 au 22 mai prochain.

Entre temps, Xavier Dolan est à Londres pour préparer le tournage de son premier film américain, The Death and Life of John F. Donovan.

RCI avec Radio-Canada

Share
Catégories : Arts et spectacles, International, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*