Mistaken Point, dans le sud de la péninsule d'Avalon à T-N et L

Un quatrième site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO à Terre-Neuve-et-Labrador

Après l’Anse-aux-Meadows, le parc national de Gros-Morne et la Station baleinière basque de Red Bay, au Labrador, voilà qu’un comité de l’UNESCO vient d’ajouter la pointe Mistaken à sa liste des sites classés au patrimoine mondial.

Situé dans le sud de la péninsule d’Avalon, à l’extrémité sud-est de l’île de Terre-Neuve, ce site naturel est bien connu des paléontologues qui viennent y étudier les origines de la vie complexe.

En effet, cette réserve écologique est riche en fossiles dont certains sont emprisonnés dans la pierre depuis plus de 565 millions d’années.

Des fossiles sont emprisonnés dans la pierre depuis plus de 565 millions d'années.
Des fossiles sont emprisonnés dans la pierre depuis plus de 565 millions d’années. © Radio-Canada

La pointe Mistaken abrite la preuve de vie multicellulaire la plus ancienne. Son fond marin regorge de fossiles de créatures anciennes, des formes de vie éteintes depuis longtemps.

C’est un étudiant de l’Université Memorial qui y a découvert le premier fossile en 1967.  Le site a été déclaré réserve écologique en 1987.

© google

Mistaken Point

Les Terre-Neuviens ont nommé Mistaken Point une pointe brumeuse de la péninsule d’Avalon en raison du danger qu’elle représente pour la navigation.

Par temps brumeux les marins confondaient parfois la pointe avec le cap Race. Ils se dirigeaient alors vers le nord en croyant s’approcher du havre, mais ils heurtaient plutôt des récifs.

La réserve écologique de Mistaken Point à l’extrémité sud-est de l’île de Terre-Neuve
La réserve écologique de Mistaken Point à l’extrémité sud-est de l’île de Terre-Neuve © UNESCO

Après une visite du site l’automne dernier, le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a rendu sa décision le 17 juillet lors de sa 40e session, à Istanbul, en Turquie.

Le Canada compte maintenant 18 sites inscrits à la liste de l’UNESCO.

RCI avec Radio-Canada

Un village du Labrador intégré au patrimoine mondial de l’UNESCO

Visite virtuelle de certains des plus beaux parcs nationaux canadiens

Catégories : International, Internet et technologies
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.