Le lac Winnipeg au Manitoba dans les Prairies canadiennes.
Photo Credit: Radio-Canada/Bertrand Savard

Le lac Winnipeg est autant affecté par les microbilles de plastique que le lac Érié

Le lac Winnipeg est le dixième réservoir d’eau douce du monde; il se situe au Manitoba, dans les Prairies canadiennes.

Et d’après une étude publiée dans la revue Environmental Pollutionle niveau de microbilles détecté y est similaire à celui enregistré dans le lac Érié, un des cinq Grands Lacs situés entre le Canada et les États-Unis.

Ces microbilles de plastique ne sont pas plus grosses que 5 millimètres. Un constat qui inquiète les scientifiques qui étudient ces questions.

Michael Rennie de l’Université Lakehead en Ontario est l’auteur principal de cette étude:

« Pour que ces deux lacs révèlent une concentration comparable [de microplastiques], c’est surprenant, très surprenant…Le lac Winnipeg est un bassin hydrologique éloigné et peu peuplé par rapport au lac Érié, où on compte une population dense tout autour ».

Le lac Érié et son problème de microbilles de plastique. © Wikipédia

Le chercheur souligne que 80 % des microbilles de plastique du lac Winnipeg sont issues de vêtements fabriqués de matières synthétiques.

Ces microbilles ou microfibres sont très difficiles à éliminer, car les usines de traitement des eaux usées n’arrivent pas à les filtrer.

Ces microfibres peuvent résister pendant des années une fois qu’elles ont infiltré les écosystèmes.

Pour cette étude, l’équipe de Michael Rennie a recueilli des échantillons du lac Winnipeg sur une période de trois ans.

RCI avec Radio-Canada Manitoba

En complément

Résoudre les enjeux environnementaux du lac Érié en combinant recherches et technologies (RCI)

Catégories : Environnement
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.