Des milliers d’indépendantistes catalans manifestent dans les rues de Barcelone.

Des milliers d’indépendantistes catalans manifestent dans les rues de Barcelone.
Photo Credit: Albert Gea / Reuters

Une coalition québécoise soutient le mouvement souverainiste catalan

Share

Un juge espagnol vient d’autoriser un mandat d’arrêt européen contre Carles Puigdemont, le leader souverainiste espagnol actuellement réfugié en Belgique, et 8 membres de son gouvernement. Pendant ce temps, au Québec, les partis souverainistes et les mouvements de la société civile en faveur du souverainisme lancent une Coalition pour soutenir les indépendantistes catalans.

 Coalition de solidarité citoyenne et transpartisane

Il n’est pas surprenant d’assister à une telle mobilisation de la part de certains partis politiques souverainistes et autres mouvements de la société civile au Québec.

Il s’agit de partis et mouvements qui ont toujours eu à cœur la souveraineté du Québec, qu’ils présentent comme une province riche et tout à fait capable de prendre son destin en main.

Les deux référendums manqués de 1980 et de 1995 témoignent de cette volonté maintes fois démontrée, qui semble avoir perdu une couche de sa superbe au fil des ans. Et pourtant, les flammes sont loin de s’éteindre définitivement dans les cœurs des plus infatigables, ceux-là qui, aujourd’hui, manifestent leur appui à la population catalane et au gouvernement de Carles Puigdemont élu en 2015.

La Coalition québécoise de solidarité envers la Catalogne est composée des formations suivantes :

Partis politiques

Société civile

  • Bloc québécois
  • Option nationale
  • Parti québécois
  • Québec solidaire
  • Cercle culturel catalan du Québec
  • Confédération des syndicats nationaux (CSN)
  • Fédérations des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
  • Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ)
  • Organisations unies pour l’indépendance (OUI Québec)
  • Réseau Cap sur l’indépendance (RCI)
  • Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB)
Carles Puigdemont, président catalan © Manu Fernandez

Appel au respect de la démocratie

La Coalition souhaite voir le gouvernement espagnol cesser ses poursuites jugées « abusives » à l’égard des dirigeants catalans et respecter le droit des Catalans de choisir leur destinée en toute liberté.

Cette Coalition rappelle que le principe de démocratie est cher aux Québécoises et Québécois, ce qui motive le mouvement de solidarité qui vient de voir le jour.

Le respect du droit de ce peuple à l’autodétermination doit être respecté non seulement par le gouvernement espagnol, mais aussi reconnu par toute la communauté internationale, les gouvernements du Québec et du Canada.

C’est depuis plusieurs mois qu’une crise profonde oppose le mouvement séparatiste catalan et le gouvernement espagnol.

Une crise qui a pris une dimension nouvelle avec la déclaration unilatérale de l’indépendance de la région catalane à la fin du mois d’octobre.

Le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a mis la région sous tutelle, a dissous le parlement régional, destitué son président, Carles Puigdemont, et annoncé des élections anticipées avant la fin de l’année en cours.

Pour échapper à la procédure judiciaire contre lui, le président catalan Puigdemont a trouvé refuge en Belgique. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen qui vient d’être autorisé par un juge espagnol.

Lire aussi :

Share
Catégories : International, Politique
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

2 comments on “Une coalition québécoise soutient le mouvement souverainiste catalan
  1. Avatar Sergio dit :

    Les Catalans apprécient beaucoup tout geste de sympathie, spécialement celui du Québec en raison des ententes et des bonnes relations institutionnelles.

  2. Avatar Rene Albert dit :

    Les separatistes du Quebec risquent de perdre davantage de poils aux prochaines elections. Et tous le monde le sais…

    Donc, leurs revendications aupres de l’Espagne a peu de poid!