Radio-Canada - Sports

Radio-Canada - Sports

Le Canada se couvre d’or et s’enroule de fierté patriotique aux Jeux olympiques d’hiver

Share

Si l’on fait exception de quelques ratées en curling, un sport où le Canada s’impose d’ordinaire facilement, notre pays a connu une journée particulièrement brillante, lundi, à Pyeongchang, à commencer par une performance éclatante en danse sur glace, où Tessa Virtue et Scott Moir ont remporté l’or.

Tessa Virtue et Scott Moir - Radio-Canada - Sports

Tessa Virtue et Scott Moir – Radio-Canada – Sports

Dans ce qui était probablement leur dernière compétition, ils ont mis la touche finale à leur illustre carrière en devenant les patineurs artistiques les plus décorés de toute l’histoire olympique.

Les triples champions du monde avaient également gagné l’or aux Jeux de Vancouver en 2010. Ils avaient dû par contre se contenter de la médaille d’argent quatre ans plus tard à Sotchi.

La semaine dernière, ils avaient aidé le Canada à triompher lors de l’épreuve par équipe.

Une performance sensuelle et mémorable

Les spectateurs au Palais des glaces de Gangneung ont réagi bruyamment pendant le programme sensuel de Virtue et Moir au son de la musique du film Moulin rouge. Les patineurs étaient tout sourire lorsqu’ils ont salué la foule au terme de leur tour de piste qui leur a procuré un total de 206,07 points.

« Nous étions en symbiose tout le long et nous avons patiné avec nos coeurs. C’est extrêmement gratifiant», a dit Moir.

« Incroyable », a déclaré Tessa Virtue. « C’était un moment spécial de patiner les derniers. C’était un dernier groupe très relevé, il y avait beaucoup de pression. Mais je suis tellement contente de la performance que nous avons offerte. »

La compétition était forte

Virtue et Moir, qui étaient les derniers à fouler la patinoire, ont vu les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron connaître un programme libre presque tout aussi spectaculaire sur la sonate Au clair de lune de Beethoven, mais le total de 205,28 points des patineurs français n’a toutefois pas été suffisant.

Le frère et la soeur américains Maia et Alex Shibutani ont mis la main sur la médaille de bronze grâce à un total de 192,59 points.

Kaitlyn Weaver, de Toronto, et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont terminé en 7e position (181,98), alors que Piper Gilles, de Toronto, et Paul Poirier, d’Unionville, en Ontario, ont suivi en 8e place (176,91).

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron - Radio-Canada

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron – Radio-Canada

Le saviez-vous?
– Les deux meilleures équipes de danse sur glace du monde s’entraînent ensemble à Montréal et ont les mêmes entraîneurs, les Canadiens Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, mais leurs styles sont très différents.
– Les Français patinent avec un style favorisant l’élégance et les longues lignes. Virtue et Moir se distinguent pour leur prestation athlétique, leurs pirouettes complexes et un incroyable jeu de pieds.

Tableau des médailles au terme de la journée de mardi.

Tableau des médailles au terme de la journée de mardi.

D’autres médailles d’or pour le Canada

Lundi s’est avéré être une journée pleine de récolte pour les Canadiens.

Justin Kripps et l’Allemand Francesco Friedrich ont terminé ex aequo pour s’assurer la médaille d’or en bobsleigh à deux aux Jeux olympiques.

Justin Kripps et son freineur ontarien Alex Kopacz (photo) ont terminé à égalité avec les Allemands Francesco Friedrich et Thorsten Margis à l'issue des quatre manches de l'épreuve en trois minutes 16,86 secondes (3:16,86). PHOTO EDGAR SU, REUTERS

Justin Kripps et son freineur ontarien Alex Kopacz ont terminé à égalité avec les Allemands Francesco Friedrich et Thorsten Margis à l’issue des quatre manches en un temps de 3 min 16 s 86/100.
PHOTO EDGAR SU, REUTERS

La skieuse acrobatique canadienne Cassie Sharpe a remporté la médaille d’or à la demi-lune mardi.

Cassie Sharpe célèbre sa victoire. PHOTO REUTERS

Cassie Sharpe célèbre sa victoire.
PHOTO REUTERS

Les patineuses de vitesse sur courte piste canadiennes Marianne St-Gelais, Kim Boutin et Valérie Maltais ont atteint les quarts de finale du 1000 m, mardi, tandis que Samuel Girard les a imitées au 500 m.

Marianne St-Gelais PHOTO MLADEN ANTONOV, AGENCE FRANCE-PRESSE

Marianne St-Gelais
PHOTO MLADEN ANTONOV, AGENCE FRANCE-PRESSE

RCI avec La Presse canadienne, CBC et Radio-Canada

En complément

Né au Canada, il skie pour l’Érythrée aux Jeux olympiques 2018 – RCI 

Meeker Guerrier couvre ses premiers Jeux olympiques – RCI 

Couvrir des Jeux olympiques, un véritable parcours d’athlète – RCI 

Share
Catégories : Arts et spectacles, International, Société
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*