Creaform ACADEMIA propose une suite didacticiel pour les enseignants et chercheurs visionnaires qui veulent inspirer, collaborer et repousser les limites de l’innovation en utilisant les dernières technologies du domaine. (Groupe CNW/Creaform)

Creaform Academia : la technologie 3D au service de l’innovation dans l’éducation et la recherche

Share

La nouvelle suite de Creaform comprend ses solutions de mesure 3D destinées au milieu de l’éducation. À travers Creaform Academia, l’organisme souhaite soutenir l’enseignement et pousser les enseignants et chercheurs vers des technologies de pointe qui favorisent la créativité et l’innovation.

« Intégrer les derniers outils de métrologie dans la classe et le laboratoire »

Ceux qui vont largement bénéficier des avantages offerts par cette technologie sont principalement les ingénieurs, les chercheurs et les enseignants.

Le scanneur 3D de classe professionnelle est ainsi mis à la disposition des enseignants qui ont la volonté d’intégrer dans leurs classes la numérisation 3D.

Ils pourront aussi vulgariser l’outil auprès de leurs élèves tout en présentant les avantages qu’il offre dans leur processus d’apprentissage.

Les enseignants qui désirent ainsi faire découvrir la technologie en classe ont un accès gratuit au forfait logiciel Creaform Academia.

La gratuité couvre les éléments suivants :
Des forfaits d’enseignement, y compris un accès illimité à des présentations exclusives, des tutoriels vidéo, des exercices de laboratoire préfabriqués, des séries d’échantillons, entre autres.

Les étudiants pourront aussi découvrir de quelle manière Creaform met à leur disposition le scanneur 3D pour leur apprentissage et leur permettre d’atteindre le plus haut niveau dans leur processus d’apprentissage.

En ce qui concerne la recherche, cette technologie 3D permet de faire progresser différents projets avec un forfait comprenant, notamment, le scanneur métrologique 3D, une suite logicielle dotée de l’ingénierie inverse et d’un logiciel d’inspection.

Le scanneur 3D

Le numériseur 3D de la compagnie Creaform de Lévis, près de Québec, a obtenu le prix de l’invention de l’année par le magazine technologique de la NASA.

Leur scanneur permet d’avoir des images 3D d’une grande précision, instantanément. L’appareil est aujourd’hui distribué dans une vingtaine de pays. Et parmi ses clients, on retrouve des géants de l’industrie comme Renault, Bombardier et Boeing.

Comme la plupart des technologies émergentes, l’imprimante 3D soulève la curiosité. Plusieurs spécialistes s’entendent pour dire que ce n’est pas une invention comme les autres. Elle pourrait transformer l’économie mondiale et révolutionner les habitudes de vie des familles. Découvrez le pouvoir de l’imprimante 3D dans cette série de reportages.

Une technologie de mesure 3D portable et facile à utiliser

La numérisation 3D fait partie des offres technologiques de l’entreprise Creaform, à côté des services d’ingénierie, du contrôle de la qualité, du développement de produits et de la simulation numérique. Certains de ces produits sont applicables dans divers domaines comme l’automobile, l’aérospatial, l’industrie lourde, les soins de santé, la recherche et l’éducation.

L’entreprise canadienne à vocation internationale (avec des centres d’innovation en France, aux États-Unis, en Allemagne, en Italie, au Brésil, en Chine, au Japon, en Corée, en Inde et à Singapour) présente sa dernière trouvaille comme un « outil parfait pour former de futurs ingénieurs au concept de la numérisation 3D et à ses applications dans l’ingénierie ».

« Avec Creaform Academia, nous mettons de l’avant de nouvelles mesures permettant aux professeurs d’intégrer les derniers outils de métrologie dans la classe et le laboratoire, tout en répondant aux besoins du marché et en respectant les contraintes budgétaires. Cette initiative repose sur des technologies 4.0 qui ont fait leurs preuves dans le secteur. Elle facilite grandement l’accès aux scanneurs 3D industriels, permettant de développer des compétences essentielles chez les futurs ingénieurs, tout en représentant une ressource polyvalente pour les chercheurs. »Daniel Brown, directeur gestion de produits pour Creaform.

Source : Creaform

Lire aussi :

Une nouvelle technologie permet aux aveugles de « voir » des photos

Un monument national à la mémoire des victimes des pensionnats autochtones

Le Musée canadien pour les droits de la personne primé pour son innovation numérique
Share
Catégories : Non classé
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*