Des mesures moins strictes sur la production pétrolière de l’Alberta vont affecter positivement l'économie canadienne, selon l'OCDE. Photo : PC/Jeff McIntosh

Pétrole et gaz : miser sur les technologies pour amoindrir les coûts et les risques environnementaux

Share

Les producteurs canadiens placent la technologie au centre de leurs stratégies pour réduire les coûts de production et prévenir les risques environnementaux dans le secteur pétrolier et gazier 

Réduire les coûts de production de 10 % à 20 %

Les producteurs du secteur pétrolier et gazier au Canada se sont fixé pour objectif de profiter de l’embellie dans le secteur depuis quelques mois, en faisant appel à la technologie de pointe pour amoindrir leurs coûts de production, attirer davantage d’investisseurs et mieux gérer les risques environnementaux.

Il s’agit pour eux de façonner l’avenir du secteur, dans un contexte de plus en plus incertain, tant en ce qui concerne la poursuite de la production qui se heurte à des oppositions virulentes, qu’en matière de commercialisation à cause de l’instabilité des marchés.

Analyser de grandes quantités de données grâce à l’automatisation

PricewaterhouseCoopers (PWC), qui a lancé « décennie de disruption », dans le cadre du forum d’affaires « Energy Visions » à Calgary, place l’automatisation au centre de l’analyse des données.

Grâce à cette technologie, en plus de pouvoir analyser rapidement des données gigantesques, les entreprises pourront aussi surveiller leurs actifs et gérer plus facilement leurs productions.

Quelques technologies qui suscitent de l’intérêt pour les compagnies

capteurs et intelligence artificielle;

planification en trois dimensions d’emplacement de puits;

amélioration de la cartographie sismique et de la caractérisation des réservoirs;

analyse prédictive de nanotechnologie dans les fluides de forage.

Un bassin de décantation sur un site pétrolier de l’Alberta. Photo : Reuters

Des technologies d’atténuation environnementales?

Alors que le Canada est sur la sellette à cause du non-respect de ses engagements internationaux en ce qui concerne la protection de l’environnement, PricewaterhouseCoopers vient à sa rescousse avec des innovations technologiques qui permettent de réduire les dommages environnementaux causés par l’exploitation de ses ressources naturelles.

« Les points de vue sur les changements climatiques sont polarisés en Amérique du Nord et davantage de sociétés pétrolières et gazières canadiennes se préoccupent de réduire les émissions de carbone pour l’avenir. Le Canada est rapidement en train de se démarquer comme un chef de file mondial dans le domaine des technologies d’atténuation environnementale pour les pratiques d’extraction de ressources non conventionnelles. La collaboration avec les universités, les sociétés de service, les entrepreneurs et le gouvernement améliore le profil environnemental du secteur canadien du pétrole et du gaz. »

Innovations favorisant la réduction de l’empreinte environnementale :

  • Technologie de production de vapeur par contact direct : vise à éliminer les émissions de gaz à effet de serre et à traiter les eaux des usines de drainage par gravité au moyen de vapeur.
  • Conversion du dioxyde de carbone (CO2) :  avancées majeures quant à l’utilisation d’algues dans des projets de sables bitumineux pour convertir le CO2 et en réduire les émissions.
  • Technique de générateurs de vapeur à passage unique combinés à des turbines à gaz :  utilise des turbines à gaz naturel et de grandes chaudières intégrées pour produire simultanément de la vapeur et de l’électricité qui sert à alimenter les installations, tandis que la vapeur sert à produire du bitume.
  • Technologie de prévention des déversements maritimes : aident à trouver des solutions technologiques propres. Un fonds destiné aux technologies propres a contribué à créer l’un des systèmes de confinement des déversements les plus petits et les plus légers au monde.

« Plus vite de nouvelles technologies sont développées pour contrer l’utilisation des carburants fossiles, plus vite le secteur pétrolier et gazier s’adaptera. L’industrie dépend de la technologie pour améliorer son efficience et son empreinte carbonique. Par conséquent, la technologie est perçue comme étant potentiellement disruptive à long terme et constructive à court terme . – Reynold Tetzlaff, directeur associé du bureau de Calgary, PwC Canada.

RCI avec PwC

Lire aussi :

Extraire le pétrole de manière plus propre et économique grâce à la technologie

Une innovation a produit 125 000 barils de pétrole sans eau

Où se sont produites les fuites le long des pipelines au Canada? La réponse en carte
Share
Mots-clés : , , , , , , , ,
Publié dans : Économie, Environnement, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*