Un enfant joue avec de la pâte à modeler lors de la Toy Fair (exposition de jouets) annuelle au centre des expositions Olympia à Londres, le 23 janvier 2018. / AFP PHOTO/ Tolga AKMEN/ Getty Images.

La pâte à modeler Slime déclarée une nouvelle fois hautement toxique

Share

La pâte à modeler Slime, très prisée des jeunes enfants, est l’objet de controverses depuis quelques années. Sa dangerosité pour la santé a été maintes fois démontrée et elle vient d’être à nouveau mise en évidence.

RCI avec des informations de Santé Canada, des Agences sanitaires françaises (Direction générale de la santé, Direction de la concurrence et Agence de sécurité sanitaire), Le Monde et You Tube.

Santé Canada considère que les sources naturelles d’acide borique dans les aliments sont considérées comme étant sans risques. Toutefois, l’organisme fédéral avait conseillé dès 2016 aux Canadiens d’éviter les recettes de bricolage et des pesticides contenant cette substance.

L’acide borique figure parmi les ingrédients de fabrication du Slime qui ne serait pas sans danger pour les utilisateurs.

Santé Canada invite à la réduction de l’exposition provenant d’autres sources pour éviter toute surexposition, notamment chez les enfants et les femmes enceintes.

Qu’est-ce que l’acide borique?

L’acide borique, parfois appelé borax, est une forme commune du bore, un élément naturel retrouvé dans différents minéraux. Les sources naturelles comprennent :

  • l’eau;
  • les volcans;
  • les cristaux du sel marin;
  • les poussières de pierre et de sol;
  • les aliments, comme les fruits et les légumes.

Les Canadiens y sont naturellement exposés par les aliments ainsi que par l’eau potable.

Un enfant s'amuse avec de la glu faite maison.

La pâte Slime faite maison pourrait nuire à votre santé et à celle de vos enfants.  Photo : iStock

Ils peuvent aussi y être exposés par un éventail de produits : pesticides, produits nettoyants, matériaux de bricolage et d’artisanat, cosmétiques, produits chimiques pour la piscine et le spa, médicaments et autres produits de santé naturels.

Santé Canada invite à la réduction de l’exposition provenant d’autres sources pour éviter toute surexposition, notamment chez les enfants et les femmes enceintes.

« Nous avons évalué les risques potentiels associés à l’exposition des Canadiens à l’acide borique provenant de sources naturelles et artificielles. Cette évaluation démontre que la surexposition à l’acide borique pourrait avoir des effets sur le développement et sur la santé reproductive. La préoccupation n’est pas autant l’exposition à un seul produit. Ce qui inquiète surtout est de multiples expositions provenant de sources diverses. Des règlements existent afin de limiter les montants d’acide borique dans certains produits utilisés par les Canadiens. » – Santé Canada.

D’autres analyses en France invitent à la vigilance

Après des analyses effectuées sur 44 produits prélevés en 2018, la Direction générale de la santé, la Direction de la concurrence et l’Agence de sécurité sanitaire en France tirent la sonnette d’alarme, pour la deuxième fois en moins de quatre mois, sur le caractère toxique des produits de bricolage Slime, qu’ils soient de production industrielle ou faits maison suivant les nombreux tutoriels disponibles sur les réseaux sociaux.

La pâte slime, visqueuse, coloriée, élastique et très populaire chez les enfants, est susceptible de créer plusieurs problèmes de santé.

Au niveau de la peau en cas d’exposition prolongée, on peut voir des brûlures, de l’eczéma et d’autres allergies.

Les recherches ont permis de mettre en évidence le fait que 14 des 44 produits analysés avaient largement dépassé les normes en ce qui a trait à l’utilisation de certains composants : bore, mercure, arsenic, chrome, strontium, etc. dans la fabrication de ses fameuses pâtes.

Il est démontré que l’exposition des yeux à de fortes concentrations de bore peut causer des irritations graves. Des troubles de la reproduction, des problèmes digestifs, des maladies du foie, du pancréas et du système nerveux ont également été rapportés en cas d’ingestion.

Le Slime fait selon les tutoriels comprend souvent des substances dangereuses, comme de la colle, de la mousse à raser, de solutions pour les yeux et la lessive. Il s’agit de produits dont l’usage est détourné à d’autres fins, et dont les conséquences peuvent être désastreuses pour la santé de différents organes du corps humain : atteintes endocriniennes, contamination du foie, troubles respiratoires.

À l’approche des fêtes de fin d’année, il est important pour les parents de rehausser de vigilance. Selon le communiqué conjoint des agences sanitaires françaises rendu public vendredi, les contrôles effectués jusqu’à présent seraient suffisamment alarmants pour inciter à plus de méfiance.

Quelques recommandations de Santé Canada

Réduire au minimum l’exposition à l’acide borique issu de sources autres que les aliments et l’eau.

Utiliser des recettes de bricolage et d’artisanat pour enfants (p. ex. mastic) qui ne contiennent pas d’acide borique.

Ne pas utiliser d’acide borique pour faire vos propres pesticides.

Vérifier la présence sur l’étiquette d’expressions comme « borax » ou « contient du bore ».

Communiquer avec les fabricants pour savoir si leurs produits contiennent de l’acide borique.

Borax, borate de soude ou de sodium, acide borique qu’est-ce que c’est ?

Un enfant manipule la pâte slime. Photo : iStock

Suivre toutes les directives figurant sur les produits nettoyants.

Conserver tous les produits nettoyants hors de la vue et de la portée des enfants.

Éliminer correctement les produits chimiques selon les directives du fabricant.

Utiliser des produits de santé qui ont un numéro d’identification du médicament (DIN), un numéro de produit naturel (NPN) ou un numéro de médicament homéopathique (DIN-HM). Ces numéros signifient que le produit est réglementé en vertu de la Loi sur les aliments et drogues et qu’il a fait l’objet d’un examen de Santé Canada.

Si vous avez un pesticide dont l’étiquette mentionne l’un des ingrédients qui suivent, consultez la nouvelle application mobile de recherche dans les étiquettes de pesticides de Santé Canada pour obtenir les plus récents renseignements sur le produit et directives sur l’étiquette:

  • Acide borique Borax (tétraborate de disodium pentahydrate)
  • Borax (tétraborate de disodium décahydrate)
  • Octaborate de disodium tétrahydrate Borate de zinc

Lire aussi :

Gare à la glu faite maison, qui peut être toxique pour vos enfants

Share
Catégories : Santé, Société
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «La pâte à modeler Slime déclarée une nouvelle fois hautement toxique»
  1. Il faut bien informer les parents de ce danger et si possible interdire la vente de ces produits au Canada!