Oratoire Saint-Joseph à Montréal. Crédit: Google

Agression contre un prêtre à Montréal : le père Claude Grou a été poignardé pendant la messe à l’oratoire Saint-Joseph

Share

Le prêtre dans un état stable

L’agression a eu lieu pendant la messe de 8 h 30. L’agresseur a été maîtrisé par un gardien de sécurité de l’oratoire et les secours sont arrivés très vite sur les lieux.

Le père Grou a été transporté par ambulance à l’hôpital. Si, pour le moment, aucun détail n’a filtré sur la gravité des blessures infligées au recteur de l’oratoire, Radio-Canada rapporte que l’homme de plus de 70 ans aurait été blessé légèrement au haut du corps et que sa vie ne serait pas en danger.

Céline Barbeau, la directrice des communications de l’oratoire, raconte qu’un homme est arrivé sur les lieux et a attaqué le prêtre. Cela a bouleversé la cinquantaine de fidèles.

D’autres membres du public ont peut-être vécu en direct cette attaque, car la messe de 8 h 30 est diffusée en direct sur Internet tous les matins.

Selon Mme Barbeau, le père Grou était conscient au moment où il a été transporté à l’hôpital. Il y reçoit des soins.

Le père Claude Grou. Archives Radio-Canada

Une servante de messe, qui venait de faire une lecture aux côtés de l’abbé Grou, fait une description précise de ce qu’elle a vu et de sa réaction qui aurait permis de limiter les dégâts.

« Je l’ai vu dégainer son couteau en courant. Il est allé droit vers le père Grou […] Quand j’ai vu ça, je suis sortie en hurlant et je suis allée alerter les secours […] Il n’avait qu’une idée en tête : c’était d’attaquer le père Grou […] C’était un homme blanc, haut de stature, sans barbe. Il n’ a pas crié de slogan, mais il était très déterminé. J’étais à la sacristie en arrière quand tout le monde a appelé le 911 […] Je suis choquée  », a affirmé Adèle Plamondon.

Cette attaque incite à quelques interrogations sur la sécurité entourant les lieux de culte partout au pays, depuis les récents événements survenus à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Un homme arrêté

Un suspect a été arrêté par la police. Une dizaine d’auto-patrouilles sont stationnées autour de l’oratoire Saint-Joseph, sur le mont Royal.

Une porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Caroline Chèvrefils, rapporte que lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, le suspect était déjà détenu par les services de sécurité de l’oratoire. Elle confirme qu’il y a des véhicules de police toujours sur place pour protéger la scène et permettre de comprendre les circonstances de cette attaque.

Pour l’instant, les policiers interrogent les témoins un par un et le principal suspect sera également interrogé plus tard.

Le père Grou officie à l’oratoire Saint-Joseph depuis plus de 20 ans.

Dans un message sur Twitter, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a vivement dénoncé cette « attaque horrible ».

D’autres détails suivront bientôt.

RCI avec Radio-Canada et CBC
Share
Catégories : Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

3 comments on “Agression contre un prêtre à Montréal : le père Claude Grou a été poignardé pendant la messe à l’oratoire Saint-Joseph
  1. Avatar Sa'n Claude dit :

    La Bible considère toute effusion de sang comme la plus terrible dérogation de la volonté de Dieu. Dans le Nouveau-Testament, Jésus assimile au meurtre toute colère d’un Homme sur un autre au sermon sur la Montagne.

  2. Avatar Habib Meziane dit :

    Je suis de Toronto et chaque fois que nous avons l’occasion de visiter Montreal ma femme et moi, nous visitons aussi St Josepeh( nous sommes catholiques non pratiquants) soulagés d’apprendre que Mr l’abé est hors de danger. Ensuite je tiens a saluer le courage des fidels qui, sans leur vigilence les consequances auraient été graves. Ce qui s’est passé en nouvelle zelande et ailleurs sont helas des actes d’individus a l »âme égarée, nous devons tous rester vigilants pour que de telles horreurs n’aarivent pas. Nous prions tous pour de retablissement de père Claude Grou
    Amen

  3. Avatar Antoine Pierre dit :

    Je souhaite un prompt rétablissement à Mr le Révérend père Groulx, pour qu,il recouvre sa santé.
    Quant au criminel, la police et la justice s’en chargent.