La pandémie de COVID-19 est grandement bénéfique pour des millionnaires, particulièrement les présidents d'Amazon (photo) et de Facebook, qui ont engrangé respectivement 34,6 milliards et 25 milliards de dollars depuis le début de la crise causée par le coronavirus. (Photo : WATSON/AFP via Getty Images)

Les millionnaires de la COVID-19

La pandémie de COVID-19 est grandement bénéfique pour des millionnaires, particulièrement les présidents d’Amazon et de Facebook, qui ont engrangé respectivement 34,6 milliards et 25 milliards de dollars depuis le début de la crise causée par le coronavirus. 

Le coronavirus et les mesures sanitaires ainsi que les restrictions de confinement qui les ont accompagnés ont enrichi davantage des millionnaires américains. Leur fortune a augmenté de 434 milliards de dollars. Jeff Bezos d’Amazon et Mark Zuckerberg de Facebook arrivent en tête de liste avec respectivement 34,6 milliards et 25 milliards de dollars, selon un rapport de l’Americans for Tax Fairness et l’Institute for Policy Studies Program for Inequality.

Le coronavirus est très rentable pour des compagnies de commerce électronique, de technologies de l’information et de médias numériques en dépit de la plus grave crise économique de l’histoire récente causée par cette pandémie. Plusieurs entreprises ont dû fermer leurs portes et enregistrer des pertes significatives.

Parmi les cinq premiers millionnaires pour qui la COVID-19 était une manne, et qui leur a rapporté 76 milliards de dollars, quatre sont des fondateurs de compagnies TI : Bezos, Zuckerberg, Bill Gates de Microsoft et Larry Ellison d’Oracle. 

Parmi les cinq premiers millionnaires pour qui la COVID-19 était une manne, et qui leur a rapporté 76 milliards de dollars, quatre sont des fondateurs de compagnies TI : Bezos, Zuckerberg (photo à droite), Bill Gates de Microsoft et Larry Ellison d’Oracle.. (Photo: Drew Angerer/Getty Images)

Avec l’application des mesures de confinement, les ventes sur Amazon ont explosé partout à travers le monde où le géant du commerce électronique était la principale source d’approvisionnement des consommateurs, privés des magasins traditionnels fermés sur ordre des autorités sanitaires.

Amazon, qui possède des longueurs d’avance dans le commerce électronique sur ses concurrents et des détaillants traditionnels, a renforcé sa position de chef de file grâce à la COVID-19. Certains observateurs croient que la pandémie propulsera Amazon vers une position de monopole dans ce domaine. 

Avant la crise de la COVID-19, chaque utilisateur Facebook, à l’échelle mondiale, rapportait en moyenne un peu plus de 8 $. Chaque Nord-Américain lui a rapporté en moyenne 36 $ et chaque Européen 12 $ en moyenne. Les 2,6 milliards de membres actifs chaque mois confinés durant des semaines font certes sonner la caisse de Facebook et par ricochet la fortune de Mark Zuckerberg.

Zoubeir Jazi

column-banner-zoubeir

Catégories : Internet, sciences et technologies
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.