Restaurant Tim Hortons dans une maison de Calgary.

Photo Credit: Ici Radio-Canada

De la marijuana à Tim Hortons? C pas vrai!

C’est un site de fausses informations qui a lancé cette rumeur invraisemblable : la populaire chaîne de restauration canadienne Tim Hortons s’apprêterait à ajouter le cannabis à son menu. La nouvelle du site The Global Sun annonce sans détour que les restaurants Tim Hortons se prépareraient à vendre de la marijuana dès sa légalisation au Canada.

Plus audacieux encore, The Global Sun présente une fausse citation de Ron Joyce, cofondateur de la chaîne de restaurants en ces termes :

Nous sommes une très grande entreprise et sommes toujours ouverts à de nouvelles idées qui vont non seulement bénéficier à la franchise, mais qui vont également profiter à l’économie et aux consommateurs. Il y a actuellement plus de 3000 magasins Tim Hortons à travers le pays et je crois qu’il est nécessaire de servir de la marijuana dans nos restaurants afin d’en soutenir la légalisation.The Global Sun

À ce jour, cette fausse nouvelle a été partagée 6203 fois sur Facebook.

L’entreprise Restaurant Brands International, dont Tim Hortons est une filiale, n’a fait aucune annonce à ce sujet. Mais est-il même nécessaire d’aller plus loin et faire des recherches pour confirmer la véracité cette information? Il suffit de se renseigner sur la crédibilité de la source de l’information, le site The Global Sun, pour conclure sans l’ombre d’un doute que cette annonce est fausse. C’est sur sa page d’accueil que The Global Sun annonce la couleur:

The Global Sun est un site de satire; les articles/billets sur le site sont tous des histoires inventées et ne devraient pas être pris au sérieux.
The Global Sun is a satire website, articles/post on the website are all made-up stories and should not be taken seriously.The Global Sun

Voilà donc qui met les points sur les i.

Malgré cette claire mise en garde, des milliers de personnes ont partagé cette page et les commentaires de nombreux des internautes laissent croire qu’ils prennent cette information pour une réalité sans en questionner la validité ou la source.

La popularité de ces fausses nouvelles permet aux sites d’informations satiriques d’engranger des revenus publicitaires basés sur peu ou pas de travail. Il s’agit, pour ce type de publication en ligne, de créer la fausse nouvelle qui est la plus susceptible d’attirer et tromper les lecteurs.

Malgré le fait qu’il semble évident que le cannabis n’a pas sa place dans des établissements tels que les restaurants Tim Hortons, la volonté de certains de voir la vente de marijuana facilitée pousse à croire toute information, vérifiée ou non, qui relance le débat.

La recommandation dans ces cas est simple : lorsqu’une information a l’air invraisemblable, vérifiez la source. Lisez la section « À propos » ou « About us » du site pour en savoir plus sur les intentions des créateurs du site et ne croyez pas le contenu de tout article partagé sur les réseaux sociaux.

marijuana_jeunes_vancouver
Des jeunes fument de la marijuana pendant le rassemblement 4-20 à Vancouver en 2015 © AL STEWART/ICI RADIO-CANADA
En savoir plus sur le projet canadien de légalisation de la marijuana
De nombreux pays observent avec intérêt ce que s’apprête à faire le Canada au chapitre de la légalisation de la consommation de la marijuana, d’où l’intérêt pour le gouvernement canadien d’aller en discuter directement aux Nations unies.

La ministre de la Santé du Canada, Jane Philpott  a donc affirmé mercredi que le projet de loi tant attendu au Canada visant à légaliser la marijuana sera déposé au printemps 2017. Si les débats au Parlement se déroulent comme prévu, son adoption pourrait donc avoir lieu dès l’été ou l’automne de l’an prochain.

La ministre Philpott participe jusqu’à vendredi à trois jours de réunions destinées à revoir et à réformer des traités conclus il y a 18 ans pour contrer le commerce mondial de la drogue.

Lire la suite

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,
Publié dans : C pas vrai!

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*