Sièges dans un avion

Photo Credit: iStockphoto

Air Canada invite les passagers insatisfaits de leur siège à aller parier en ligne

La plus importante compagnie aérienne du pays croit avoir trouvé la solution pour répondre aux attentes de certains passagers qui chercheraient à fuir les sièges étroits de sa classe économique et qui auraient des moyens financiers supplémentaires à leur disposition.

Elle lance un programme de vente aux enchères qui permettrait à ces passagers de faire une offre d’achat pour être transférés de la classe économique à une classe supérieure comme la classe affaires.

Ces enchères sont effectuées en ligne en utilisant un algorithme à échelle mobile avec un montant minimum et maximum. Lorsque les passagers choisissent le montant supplémentaire qu’ils seraient prêts à débourser pour changer de classe, par exemple 130 dollars, un graphique leur permet de vérifier le potentiel de succès de leur offre.

Un voyageur n’apprend qu’il fait partie de ceux qui ont envoyé une des soumissions au montant le plus élevé qu’environ 48 heures avant le décollage. Le programme d’Air Canada n’est disponible que pour certains vols pour le moment.

Les clients admissibles reçoivent un courriel 10 jours avant le décollage, les invitant à faire une offre.

Les passagers peuvent également inscrire leur numéro de vol sur le site web d’Air Canada pour vérifier si leur vol est admissible à cette nouvelle forme de « chaise musicale ».

Une vente aux enchères à grand déploiement

Plus d'espace pour vos jambes sur Air Canada
Plus d’espace pour vos jambes sur Air Canada

« Le programme est conçu pour générer des revenus supplémentaires en offrant aux clients une possibilité de mise à niveau à la dernière minute », déclare Peter Fitzpatrick, porte-parole d’Air Canada, dans un courriel à CBC Nouvelles.

Il affirme que le programme sera entièrement mis en œuvre à travers tout le réseau d’Air Canada d’ici cet été.

Le système d’appel d’offres d’Air Canada est géré par la société montréalaise Plusgrade. Ses clients sont Lufthansa, Air China, Swiss Air Lines et Qantas Airways, qui offrent également le programme d’enchères.

De plus en plus, il faut payer davantage pour le confort

Rick Erickson

Rick Erickson

Désormais, les compagnies aériennes facturent aux passagers des frais supplémentaires pour tout, des repas à la sélection de sièges.

Encourager les clients à payer plus pour les sièges vides dans une classe supérieure est une autre façon d’augmenter les profits, déclare l’analyste des compagnies aériennes indépendant Rick Erickson.

« Si vous pouvez trouver un moyen de combler ces sièges, c’est des revenus accessoires et c’est pourquoi les compagnies aériennes vont poursuivre cela. »

« En encourageant les clients à passer à des sièges d’un niveau supérieur avec son nouveau programme de rabais, Air Canada pourrait attiser leur appétit pour des vols à prix plus élevés à l’avenir », conclut Erickson.

Il estime toutefois que les compagnies aériennes jouent avec le feu quand elles offrent des mises à niveau à des passagers de la classe économique, car elles risquent d’attiser la colère des passagers qui ont payé le plein prix pour un siège de meilleure qualité.

« La dernière chose que vous voulez faire est d’agacer ces passagers plus fortunés», déclare Erickson. « Vous ne voulez pas les conditionner à penser qu’ils auraient pu obtenir leur siège pour un meilleur prix ».

Selon Air Canada, peu de sièges de première classe seront disponibles pour les appels d’offres. « La plupart sont déjà vendus à des clients qui aiment avoir la certitude qu’ils ont confirmé leur place dans une classe plus élevée », déclare le porte-parole d’Air Canada Peter Fitzpatrick.

Air Canada offre également un programme distinct de mise à niveau. Parfois, lorsque les passagers vérifient leur vol en ligne, ils reçoivent une offre pour passer à une classe supérieure à un prix spécifié.

Découvrez :
Les prix de nos billets d’avion au pays encore plus élevés à l’horizon 
Lorsque vous effectuez un vol Paris-Montréal, le coût de votre billet d’avion contient seulement un peu moins du quart de toutes les taxes qui se trouvent sur un billet pour un trajet interne au Canada d’une distance équivalente.

RCI avec les informations de Sophia Harris de CBC : Air Canada invites passengers to make cash offer to sit in better class

Sur le même thème

Air Canada ne peut garantir à des enfants qu’ils voyageront avec leurs parents – RCI 

Air Canada étend ses ailes dans le monde comme jamais – RCI 

Air Canada suspend des bagagistes pour jet de valises – RCI 

Mots-clés : , , , ,
Publié dans : Consommation

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*