Système Entrée express au Canada

Système Entrée express au Canada
Photo Credit: Citoyenneté et immigration Canada

Modifications au programme canadien d’immigration pour les candidats ayant de l’expérience de travail

Des changements au système Entrée express de sélection des candidats hautement qualifiés, qui entrent en vigueur le 5 juin 2017 visent à favoriser davantage l’intégration des travailleurs qualifiés aux débuts de leur nouvelle vie au Canada, selon l’annonce faite par le gouvernement lundi. 

L’Entrée express fonctionne par un système de points (Système de classement global) attribués aux candidats selon l’évaluation que fait le ministère de leur capacité de s’adapter à la vie sociale et économique du pays. Les changements au programme prévoient, entre autres, de nouveaux points pour les candidats ayant un frère ou une sœur au Canada, puisque les études ont montré que la présence d’un frère ou d’une sœur aide les nouveaux arrivants à s’intégrer à la société canadienne aux débuts de leur nouvelle vie au Canada.

« Les programmes d’immigration économique gérés au moyen du système Entrée express attirent des immigrants très talentueux et qualifiés, dont les entreprises ont besoin pour faire croître et renforcer notre économie. Je me réjouis à la perspective de voir, grâce à ces améliorations, le Canada accueillir un plus grand nombre d’immigrants qualifiés ayant ici un frère ou une sœur qui pourra les aider à s’adapter rapidement à leur nouvelle vie, et les communautés francophones en situation minoritaire continuer à s’épanouir », a expliqué l’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

Image result for entree express canada

D'autres nouveautés au programme Entrée express :

  • Des points seront attribués aux candidats qui maîtrisent bien le français
    • Un total de 15 points additionnels sera attribué aux candidats qui atteignent le niveau 7 ou plus des Niveaux de compétence linguistique canadiens (NCLC) dans les quatre compétences linguistiques (compréhension de l’oral, expression orale, compréhension de l’écrit et expression écrite) selon les résultats d’un test de français, et qui atteignent le niveau 4 ou moins des Canadian Language Benchmarks (CLB) selon les résultats d’un test d’anglais ou qui n’ont subi aucun test d’anglais.
  • L’inscription au Guichet-Emplois ne sera plus obligatoire
    • Tous les candidats d’Entrée express peuvent décider s’ils veulent s’inscrire ou non au Guichet-Emplois.
    • Les candidats qui remplissent les critères minimaux d’acceptation dans Entrée express seront automatiquement inclus dans le bassin et immédiatement admissibles aux rondes d’invitation.
    • Tous les candidats d’Entrée express qui désirent entreprendre leur recherche d’emploi peuvent s’inscrire au Guichet-Emplois.
  • Les candidats ayant des notes égales seront classés dans le bassin d’Entrée express selon une nouvelle approche.
    • Le système Entrée express classera les candidats dans le bassin en fonction de leur note du Système de classement global. En cas d’égalité, tous les candidats ayant la même note seront classés selon la date et l’heure de présentation de leur profil.
    • Les candidats qui mettent à jour leur profil en y ajoutant de nouveaux renseignements garderont leurs date et heure initiales.
    • La date et l’heure de présentation du profil seront changées si :
      • le candidat décide de retirer son profil et d’en remplir un nouveau au lieu de modifier son profil original;
      • le profil du candidat a expiré et le candidat remplit et présente un nouveau profil.

Le système Entrée express attire des travailleurs étrangers hautement spécialisés et d’anciens étudiants étrangers qui veulent s’installer au Canada en permanence et dont les compétences, qui sont recherchées, sont nécessaires à des employeurs de tout le Canada pour faire fructifier leurs entreprises et croître l’économie.

« Après deux ans à l’Université de la Colombie-Britannique, je commençais à me sentir chez moi à Vancouver. Je savais que décrocher un emploi en architecture à Vancouver ne serait pas un problème étant donné mon expérience et, surtout, mon diplôme obtenu au Canada. Entrée express était l’option toute désignée pour moi si je voulais rester au Canada. Le processus de demande était très facile. Tout était très clair. Tout était très bien expliqué sur le site web. Mon expérience avec Entrée express a été si positive que je le recommanderais à toute personne qui a la possibilité de présenter une demande », dit Miguel, un architecte participant au programme Entrée express.

Mots-clés :
Publié dans : Immigration et Réfugiés

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

2 comments on “Modifications au programme canadien d’immigration pour les candidats ayant de l’expérience de travail
  1. Odile richer dit :

    C’est bien beau tout ça, mais quand on essaye de faire rentrer un travailleur temporaire qualifié en contrat jeune professionnel et que ça bloque parceque la plateforme internet de immigration canada ne fonctionne pas, je pense, d’abord, qu’ils devraient maîtriser leur systeme informatique et leur coordination interne pour éviter bien des problèmes et des désillusions ! Sans compter les frais supplémentaires que ça engendre ! Mais ce n’est jamais la faute de personne et le problème ne peut jamais être résolu. On a vu le résultat que ça a donné avec la plateforme informatique de paye des fonctionnaires! Il parait qu’avec internet c’est plus rapide et plus fiable !? Il est bien dommage que des décisions d’une vie ne dépendent que d’un petit « bug » informatique derrière lequel se cachent des irresponsables! Que comptons nous faire ? Notre économie a besoin d’une immigration qualifiée et le gouvernement met des bâtons dans les roues des entreprises, mais…pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !?

  2. Sarni dit :

    C’est vraiment bien de faciliter la procédure est minimiser le temps .