Prime Minister Justin Trudeau shows off his costume as Clark Kent, alter ego of comic book superhero Superman, as he walks through the House of Commons, in Ottawa on Tuesday.

Le premier ministre Justin Trudeau exhibe son costume de Clark Kent, l'alter ego du super héros Superman, alors qu'il se promène à la Chambre des communes à Ottawa mardi.
Photo Credit: (Adrian Wyld/Canadian Press)

« Je vous souhaite une extraordinaire fête de l’Halloween » : Justin Trudeau déguisé en super héros !

La fête de l’Halloween s’est célébrée avec faste au Canada où les jeunes, les moins jeunes et les parents se sont prêtés au jeu, arborant différents costumes de circonstance, les uns tout aussi originaux et spéciaux que les autres. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a également marqué le coup à travers son costume de Superman qui a suscité des réactions en grappe sur les réseaux sociaux.

Un costume voulu pour faire pleurer les Américains ?

Parmi les réactions qui auront retenu notre attention, tenez celle-ci, d’une Américaine qui estime que Trudeau en Superman n’a d’autre visée que de faire pleurer ses compatriotes.

Contexte économique tendu entre le Canada et les États-Unis

Le contexte des relations commerciales entre le canada et les États-Unis est certes un peu tendu, avec notamment la renégociation de l’ALENA qui piétine, l’entente sur le bois d’œuvre qui n’est pas encore conclue, mais dont les perspectives s’annoncent peu rassurantes pour les producteurs canadiens, Bombardiers qui s’est vu imposer des droits antidumping écrasants, etc., mais il n’y a véritablement pas de raison à ce que Trudeau cherche à faire pleurer les Américains.

C’est pourquoi la réaction de Julie a surpris plus d’un

Le Canada s’illustre par une politique d’ouverture vis-à-vis des États-Unis. L’accueil des migrants qui ont fui ce pays pour trouver refuge au Canada, à cause du durcissement des politiques sur l’immigration du président Donald Trump, illustre une telle ouverture.

Des personnalités américaines de haute stature choisissent de plus en plus le Canada comme une destination de rêve pour leurs vacances, pour donner des conférences ou tout simplement pour s’inspirer de ses différentes politiques sociales jugées humaines et inclusives.  Il en est ainsi des Clinton, d’Obama, et plus récemment de Bernie Sanders, en plus de tous ces Américains qui franchissent la frontière du pays, par pur plaisir, pour aller à la rencontre d’un peuple généreux et doté d’un sens élevé de l’hospitalité.

Tenez ces autres réactions des Américains, à titre d’illustration de leur engouement pour le Canada :

  • La première, qui parle de la destination Toronto en termes élogieux, est une réaction à l’affirmation d’une personne qui déclare être née au Canada et avoir obtenu le « très honorable » passeport canadien.
  • La deuxième, qui intervient à la suite de boutades et autres bouffonneries salées sur le président Trump, est tout simplement une invitation à Trudeau de venir en aide aux Américains.

Mots-clés : , , ,
Publié dans : Politique, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*