D’où viennent-ils?

1

Une forte proportion des immigrants d’origine arabe sont arrivés au Canada relativement récemment.

En 2001, 54 % des citoyens arabes nés à l’étranger et vivant au Canada sont arrivés au cours de la décennie précédente, et 25 % sont venus au Canada entre 1981 et 1990.
Seulement environ 7 % des immigrants d’origine arabe sont arrivés pendant les années 1960, et tout juste 1 % sont venus au Canada auparavant.

Aujourd’hui au Canada, environ 49 % des membres des communautés arabes sont d’origine libanaise, 13 %, d’origine égyptienne, 6 % d’origine maghrébine, 5 % d’origine syrienne, 5 % d’origine somalienne, 3 % d’origine palestinienne et 2 % d’origine irakienne.

Si, dans l’ensemble de la population, 18 % des Canadiens sont nés à l’extérieur du Canada, ce pourcentage grimpe à 58 % (chiffres de 2001) pour les Canadiens d’origine arabe.

Ils viennent de l’un des 22 pays membres de la Ligue arabe

Au sens large, être d’origine arabe au Canada signifie que sa famille ou soi-même est originaire de l’un des 22 pays membres de la Ligue arabe, qui a été fondée vers la fin des années 1940.

Les immigrants d’origine arabe au Canada arrivent donc d’un monde qui s’étend sur un vaste territoire. Mais ils appartiennent en fait à un ensemble culturel et géopolitique plus ou moins cohérent.

Dans une majorité des pays de la Ligue arabe, il y a par exemple beaucoup de groupes minoritaires, notamment religieux, souvent opprimés, qui rejettent l’arabité autour d’eux.

Les Berbères au Maghreb, les Kurdes et les Arméniens dans les pays arabes s’insurgent souvent contre le monde arabe. Aussi, les Iraniens et les Afghans sont souvent décrits au Canada ou ailleurs comme étant Arabes alors qu’ils ne le sont pas.

Carte des 22 pays de la Ligue arabe
Ligue Arabe (1)

Divisés ailleurs, divisés ici

Sami Aoun

Sami Aoun


Malgré l’existence d’une langue arabe ou d’une Ligue arabe,  les Arabes ne forment donc pas à l’étranger un groupe ethnique, mais un groupe peu homogène qui a une histoire et une culture plus ou moins communes. C’est ce qu’explique avec plus de détails Sami Aoun, qui est politicologue à l’Université de Sherbrooke et l’un des plus grands spécialistes canadiens du Moyen-Orient.

Rachad Antonius - RCI

Rachad Antonius – RCI

Il est souvent difficile de définir de façon claire ici même au Canada qui est inclus et qui ne l’est pas quand on parle des « communautés arabes » ou des « communautés issues de l’immigration arabe », comme l’explique Rachad Antonius, professeur de sociologie à l’Université du Québec à Montréal.

 Pour en savoir plus…

Création de la Ligue arabe – Université de Sherbrooke

La Ligue arabe – Wikipédia

Quel pouvoir a la Ligue arabe? – Le Figaro

 

 

 

 

One comment on “D’où viennent-ils?
  1. Je viens de lire l’extrait précédent et j’aimerais en connaître davantage sur l’Arabe culturel, religieux, etc.
    Merci à l’avance.

    Nicole Bourbonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.