Maria Mourani (archives)

Maria Mourani (archives)
Photo Credit: PC / FRED CHARTRAND

Maria Mourani expulsée du caucus du Bloc québécois pour ses propos contre la charte des valeurs

Share

RCI avec Radio-Canada

La députée fédérale d’Ahuntsic au Québec, Maria Mourani, est expulsée du caucus du Bloc québécois. Le chef bloquiste Daniel Paillé a expliqué jeudi que c’est l’opposition de Mme Mourani au projet de charte des valeurs québécoises qui a mené à cette décision. Le Bloc dit appuyer le projet du gouvernement de Pauline Marois au Québec.

« La députée d’Ahuntsic, Mme Maria Mourani, a tenu des propos qui ne reflètent aucunement la position du Bloc québécois. La charte des valeurs québécoises, loin de constituer, comme l’affirme Mme Mourani, une démarche électoraliste, une grave erreur stratégique du mouvement souverainiste ou encore, pire, une manifestation de nationalisme ethnique, est, au contraire, une démarche nécessaire et fondamentale pour la nation québécoise », indique Daniel Paillé dans un communiqué.

« Devant ces positions irréconciliables, j’ai demandé à Mme Mourani de délaisser son rôle de porte-parole auprès du collectif des Indépendantistes pour une laïcité inclusive et de mener le débat au sein du caucus, ce qu’elle a malheureusement refusé de faire », poursuit-il.

« J’annonce donc, avec l’appui des membres de mon caucus, qu’à partir de maintenant, la députée d’Ahuntsic ne fait plus partie du caucus du Bloc québécois et qu’elle ne peut plus prétendre parler au nom du Bloc québécois », affirme Daniel Paillé.

En entrevue à ICI Radio-Canada Première, M. Paillé a soutenu qu’il fallait assurer une cohésion à l’intérieur du caucus.

« On doit participer au débat proposé par le gouvernement du Québec. Tous les membres du Bloc sont invités à s’exprimer [sur la charte]. Mais c’est par rapport à son rôle de député que le bât blesse. Quand on parle de nationalisme ethnique à la télévision d’État, à titre de député ou de porte-parole du Bloc, ça allait trop loin. »— Le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé

Maria Mourani opposée au projet de charte des valeurs

Mercredi, la députée avait pris position contre le projet de charte des valeurs québécoises du gouvernement de Pauline Marois, notamment en appuyant la Déclaration des Indépendantistes pour une laïcité inclusive sur la Charte des « valeurs québécoises ».

Selon elle, le projet de charte des valeurs risque de nuire à long terme aux objectifs du mouvement souverainiste, qui vise à obtenir un maximum d’appuis au projet d’indépendance du Québec.

En conférence de presse, mercredi, elle avait vivement critiqué l’approche péquiste. « Pourquoi tout ça? Pourquoi passer par une charte? Pourquoi faire tout ce bruit? »

« Je n’ai jamais entendu parler d’un enseignant, d’un fonctionnaire, qui, par le fait qu’il ait une croix, aurait fait du prosélytisme face à une autre personne pour la faire changer de religion ou aurait imposé sa religion. Je ne comprends pas qu’est-ce qu’une croix peut faire au niveau de la laïcité de l’État », affirmait-elle mercredi sur les ondes de RDI.

« En tant qu’indépendantiste, c’est un très mauvais calcul pour l’indépendance du Québec. Ça fait plus de 10 ans que je travaille dans différents groupes ethnoculturels pour parler d’indépendance, pour leur dire d’adhérer à la cause. Ce que je constate, c’est qu’on perd des membres du Parti québécois, on perd des gens qui quittent le mouvement indépendantiste », disait-elle.

« Il y avait beaucoup plus de monde issu de l’immigration, beaucoup d’arabo-musulmans, qui se présentaient pour le PQ [aux élections provinciales de 2008]. Aux dernières élections [de 2012], il y en avait très peu. C’est grave pour le mouvement indépendantiste. J’appelle tous les indépendantistes à se réveiller sur ce point parce qu’on ne fera pas l’indépendance du Québec sans tout le monde, et sans Montréal », ajoutait-elle.

« Bravo à Maria Mourani pour avoir pris position contre cette proposition porteuse de division. Mme Marois a sous-estimé les Québécois », a réagi le chef du Parti libéral du Québec, Justin Trudeau, sur son compte Twitter.

L’appui du Bloc québécois au gouvernement Marois

Quelques heures après la sortie de ce regroupement d’indépendantistes, dont fait partie Mme Mourani, le Bloc québécois diffusait  un communiqué où il disait donner son plein appui au projet de charte des valeurs du gouvernement du Québec, et saluait la démarche de consulter la population.

« Le Bloc québécois souscrit aux valeurs communes énoncées dans la charte et réitère qu’il est favorable à l’encadrement des accommodements religieux ainsi qu’à la nécessaire neutralité religieuse de l’État », pouvait-on lire dans un communiqué du parti.

Toutefois, en 2007, le Bloc québécois avait appuyé l’interdiction des signes religieux, mais seulement pour les employés de l’État qui incarnent l’autorité – comme les policiers et les juges – , ce qui n’est pas la position actuelle du gouvernement Marois.

Mme Mourani a annoncé qu’elle ferait une déclaration vendredi concernant les derniers événements.

Share
Catégories : Immigration et Réfugiés, Politique, Religion, Société
Mots-clés : , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

5 comments on “Maria Mourani expulsée du caucus du Bloc québécois pour ses propos contre la charte des valeurs
  1. Avatar Élise Pigeon dit :

    La charte servira aux droits des Québécois à conserver leur culture, à déployer les efforts en ce sens, que ce soit en regard de la laïcité, du droit des femmes à conserver leur avance, ainsi qu’ à se faire respecter face aux droits de conserver le français comme langue première.

    Les mesures d’intégration des prochains immigrants seront mieux adaptées aux choix et droits de ce peuple Québécois si tolérant.

  2. Avatar M.Richard dit :

    Toute personne a droit à son opinion. Toutefois, si je vis dans un parti politique, je dois respecter la règle de la cohésion du parti et ce n’est pas j
    les souverainistes qui ont inventé cette façon. Souvenez-vous de Mulcair et Charest, de P.Paradis et Charest… Ils ont démissionné ou se sont tu.
    Si quelqu’un désire aller contre la PENSÉE DU GROUPE, il doit démissionner de son groupe d’appartenancee. Dans le cas de madame Mourani, elle doit démissionner du bloc et siéger comme indépendante, oui. Elle aurait du, d’ailleurs le faire et reprendre son droit de parole,à elle.

  3. Avatar M.Richard dit :

    j’adhère aux principes que l’on retrouve dans la charte.
    On entend une minorite et nous croyons entendre une majorite.
    …Si l,on se centrait uniquement sur les pricipes avancés dansla charte et laissez passer les jugements de valeur, les supposition. Souvenons-nous de l’Impossibilité d’accès aux soins de santé alors que ceretainespersonnes alleguent la religion pour exiger des privilèges. Je n’ai pas peur de la division, j’ai peur que privilèges soient perçu comme étant des droits pour certaine personne. onne reflexion !

  4. Avatar Pierre Tremblay dit :

    JE suis persuadé que le chef du bloc a fait une grave erreur lorsqu’il a limogé Mme Mourani. D’ailleurs le PQ veut divisé les québécois car son bilan économique lui est défavorable.

  5. Avatar US muslim dit :

    Cette expulsion de Maria Mourani députée du Bloc Québécois fais ressortir les véritables intentions du parti Québécois une fois pour toute ce que signifie l indépendance du Québec…dans l intérêt de l avenir de vos enfants….sauve qui peut pendant qu il est temps. Ceux qui veulent immigrer aux USA voici le bon moment presque unique pour réussir son départ….Bonne chance a vous tous futurs immigrants vers les USA