Le bâtiment de trois étages qui est complètement détruit. Il ne reste que des cendres fumantes de la partie de l'édifice qui a pris feu cette nuit.

Le bâtiment de trois étages qui est complètement détruit. Il ne reste que des cendres fumantes de la partie de l'édifice qui a pris feu cette nuit.
Photo Credit: Joane Bérubé

Terrible incendie dans une résidence pour personnes âgées : 3 morts – 30 disparus

Share

Pour une deuxième fois en l’espace d’un peu plus de six mois la province du Québec pourrait être le théâtre d’une tragédie incendiaire d’une grande envergure.

La Sûreté du Québec confirme pour le moment qu’il y a eu au moins 3 morts et 8 blessés dans l’incendie d’une résidence pour personnes âgées à L’Isle-Verte, près de Rivière-du-Loup.

Mais cet incendie majeur qui s’est produit par une nuit glaciale sous les -25 degrés Celsius pourrait avoir fait beaucoup plus de victimes : une trentaine de personnes manquent à l’appel.

Le pire des scénarios

La Résidence du Havre, sur la rue du Quai, hébergeait entre cinquante et soixante résidents. Seize d’entre eux sont déjà en sécurité, et ont été pris en charge par la Croix-Rouge. On ne connaît pas le sort des autres.

Selon les registres du gouvernement, 37 personnes qui logeaient à la Résidence du Havre avaient plus de 80 ans.

Les pompiers de L’Isle-Verte était appuyés par leurs collègues des villages de Cacouna, Trois-Pistoles, Saint-Paul, Saint-Éloi et Saint-Arsène. Un mur coupe-feu aurait permis de sauver une partie de la résidence en flammes.

« C’est vraiment le pire des scénarios, un incendie la nuit dans une résidence de personnes âgées en perte d’autonomie. À l’évidence, le personnel de nuit était réduit. C’est un drame pour la communauté, c’est abominable », a dit le préfet de la Municipalité Régionale de Compté de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé.

Des citoyens viennent observer ce qu'il reste de la Résidence du Havre, à L'Isle-Verte, le 23 janvier.
Des citoyens viennent observer ce qu’il reste de la Résidence du Havre, à L’Isle-Verte, le 23 janvier. © Caroline Cyr

Interrogations sur les normes de sécurité

L’aile qui a pris feu à la résidence pour personnes âgées de L’Isle-Verte ne serait pas munie de gicleurs, contrairement à la partie ouest, a indiqué à Radio-Canada Étienne Desjardins, qui a effectué des travaux sur la bâtisse.

Le certificat de conformité du ministère de la Santé de la résidence indique également qu’elle n’était que « partiellement » munie de gicleurs. La résidence était néanmoins dotée d’un système d’alarme incendie et de détecteurs de fumée dans les chambres, lit-on dans le document.

La Sûreté du Québec (SQ) a affirmé ce matin dans un point de presse qu’elle n’est pas en mesure de dire cependant si la résidence ravagée par le feu à L’Isle-Verte était équipée de gicleurs.

En point de presse, la SQ a refusé de répondre aux questions des journalistes portant sur ce sujet.

La Résidence du Havre a été construite en 1997 et agrandie au début des années 2000 pour accueillir des personnes âgées en perte d’autonomie.

Au cours des dernières années, le coroner a recommandé plusieurs fois l’amélioration de la sécurité incendie dans les établissements pour personnes âgées, notamment en ce qui concerne l’installation de gicleurs, la préparation d’un plan de sécurité incendie et la tenue d’exercices d’incendie.

En mai 2013, le gouvernement ontarien a rendu les gicleurs obligatoires dans les foyers pour aînés et pour personnes handicapées, en réponse à la tragédie du centre Muskoka Heights et à celle du centre de la Place Mont-Roc à Hawkesbury.

Écoutez un extrait des premières réactions au Québec

Écoutez

Suivez ici les plus récentes informations sur Twitter
https://twitter.com/search?q=%23rceq&src=hash

La municipalité de L'Isle-Verte est située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Rivière-du-Loup, sur la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent et au nord de la ville de Québec.
La municipalité de L’Isle-Verte est située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Rivière-du-Loup, sur la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent et au nord de la ville de Québec.
null
Le toit de la résidence en flammes.
© Infodimanche.com / François Drouin

Un témoin a aperçu les premières flammes vers 00 h 20 

Les flammes sont maîtrisées, mais il y a encore beaucoup de fumée sur place. Pratiquement toute la structure de la résidence a été emportée par les flammes. Une bonne partie de la structure de trois étages, qui abritait aussi un CLSC et une pharmacie, a été détruite par les flammes.

Le froid et le vent compliquent le travail des pompiers. Le mercure indique en ce moment -19 degrés à L’Isle-Verte.

Des maisons ont été évacuées. Les citoyens sont envoyés dans une école située tout près.

Des blessés arrivent à l’hôpital

L’hôpital de Rivière-du-Loup a déjà reçu huit blessés, et est prêt à en accueillir d’autres. Un des patients a déjà été transféré vers Québec. Selon le plan d’urgence mis en place, les personnes blessées plus gravement seront envoyées dans des hôpitaux de Québec et Rimouski.

La Résidence du Havre fut édifiée au coeur de la municipalité de L’Isle-Verte à l’été 1997, et contenait 32 unités et une pharmacie connexe. En 2002, un important projet de construction se mit en branle. Après plus de quatre mois de dur labeur, l’ajout d’une phase 2 se réalisa pour maintenant accueillir 52 unités.
La Résidence du Havre fut édifiée au coeur de la municipalité de L’Isle-Verte à l’été 1997, et contenait 32 unités et une pharmacie connexe. En 2002, un important projet de construction se mit en branle. Après plus de quatre mois de dur labeur, l’ajout d’une phase 2 se réalisa pour maintenant accueillir 52 unités. © http://residenceduhavre.com/

La Résidence du Havre (vidéo publicitaire)

Incendie majeur à L’Isle-Verte : vidéo tournée par François Drouin

Liens externes

La Résidence du Havre

Share
Catégories : Environnement, Santé, Société
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «Terrible incendie dans une résidence pour personnes âgées : 3 morts – 30 disparus»
  1. Avatar Yvon dit :

    Oh c’est triste cette nouvelle. Je ne comprends pas comment tant de personnes âgées sont disparues comme ça. Ce sont les gens à mobilité limité ou sont-ils assez indépendant?

    Yvon Lebras | http://www.residencedelile.ca