Une tour de forage pour le gaz de schiste en Pennsylvanie

Une tour de forage pour le gaz de schiste en Pennsylvanie aux États-Unis.
Photo Credit: Nicolas Steinbach

Gaz de schiste : Connaître le niveau de contamination des eaux souterraines avant son exploitation

C’est ce à quoi travaillent des chercheurs comme Yves Gélinas, spécialiste en « biogéochimie » à l’Université Concordia à Montréal.

Le mois dernier, une équipe dont il fait partie a présenté au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement du Québec, une étude qui évalue les niveaux de contamination au gaz des eaux souterraines de la vallée du fleuve St-Laurent.

Ce qui veut dire déterminer les niveaux de gaz comme le méthane, le radon et l’hélium qui se retrouvent dans les eaux souterraines qui intéressent les compagnies gazières.

Maryse Jobin a demandé à Yves Gélinas, professeur au département de chimie et de biochimie de l’Université Concordia à Montréal, de nous expliquer pourquoi il est important de connaître à l’avance les concentrations de ces gaz.

Écoutez
null
© Université Concordia

Yves Gélinas organise le Colloque « Impacts socioéconomiques et environnementaux d’une éventuelle exploitation de gaz de schiste au Québec » qui est présenté dans le cadre du 82e Congrès de l’Acfas qui se tient à Montréal cette semaine.

null
© Université Concordia
Catégories : Économie, Environnement, Société
Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.