Débarquement de Normandie. Le Canada y débarque à JUNO avec 10 % de tous les effectifs militaires.

Débarquement de Normandie. Le Canada y débarque à JUNO avec 10 % de tous les effectifs militaires.

Le Canada rehausse politiquement le profil militaire de son histoire

Pour le gouvernement canadien, les conflits militaires du passé servent à nourrir notre patriotisme et l’image d’un pays plus combatif aujourd’hui sur la scène mondiale.

Le débarquement sur les plages de la Normandie, le 6 juin 1944 où l’armée canadienne a joué un rôle de premier plan a marqué un tournant dans la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient 15 000 soldats canadiens à débarquer sur les plages de Normandie ce jour-là. Quelque 5000 d’entre eux y ont laissé leur vie.

Le gouvernement canadien de Stephen Harper considère important pour les Canadiens de rehausser leurs intérêts et leurs curiosités envers certains évènements de notre histoire nationale tels que des exploits militaires du passé. Il a engagé certaines dépenses budgétaires parfois très importantes afin d’encrer dans ces événements un devoir collectif de mémoire.

La guerre canado-américaine de 1812-1813, la bataille de Vimy au cours de la Première Guerre mondiale ou les évènements du débarquement en Normandie sont ainsi des occasions importantes pour le gouvernement canadien.

Le premier ministre canadien Stephen Harper s'entretient avec le major général, Richard Rohmer, dans le cimetière canadien de Bény sur mer dans le cadre du 70e anniversaire du débarquement de Normandie.
Le premier ministre canadien Stephen Harper s’entretient avec le major général, Richard Rohmer, dans le cimetière canadien de Bény sur mer dans le cadre du 70e anniversaire du débarquement de Normandie. © PC/Adrian Wyld

Nos historiens ne sont pas tous sur la même page que le gouvernement canadien

Les exploits militaires sont facilement, il faut le reconnaître, les moments les plus percutants de l’histoire d’une nation. Coups de canon et témoignages de soldats sont facilement « médiatisables ».

Mais plusieurs historiens canadiens disent regretter que ces guerres et conflits puissent si facilement se retrouver à l’avant-plan des images que les Canadiens se font de leur histoire. Ils évaluent que la conquête de l’Ouest par des arpenteurs et les aventuriers ou la construction du chemin de fer transcontinental sont aussi des exploits historiques remarquables.

Mais pour le gouvernement conservateur canadien de Stephen Harper, la tentation de souligner d’abord les conflits militaires s’est avérée très forte.

ÉCOUTEZ NOTRE REPORTAGE

Écoutez

Liens externes

Les grands mystères de l’histoire canadienne – Gouvernement du Canada

Le Canada: une histoire populaire – CBC-Radio-Canada

Histoire du Canada 2.0 – Regroupement Histoire Canada

Histoire du Canada – Wikipédia

Nos récents articles

Catégories : Histoire, International, Politique
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.