Photo Credit: Radio-Canada

Et si Charlie Hebdo avait été trop loin?

Share

Après la consternation et la colère on s’interroge sur les raisons d’un geste injustifiable.

Dans presque toutes les grandes villes de l’Occident, de simples citoyens sont descendus dans les rues manifester leur solidarité envers les victimes et leurs appuis à la liberté d’expression, à leur liberté d’expression.

Mais il y a aussi plusieurs autres personnes qui tout en dénonçant l’action de terreur de mercredi à Paris qui se demandent si les artisans de Charlie Hebdo ne seraient pas allés trop loin.

Mois après mois, telle une idée fixe qu’on venait marteler sans relâche dans la tête des lecteurs, les caricatures de Charlie Hebdo venaient frapper au coeur de plusieurs symboles d’une religion qui est souvent mal comprise en Occident et disons-le mal appréciée des non-musulmans, particulièrement en France.

Et si Charlie Hebdo était allé trop loin? La question se pose et y répondre est une affaire délicate qui exige les lumières d’un ensemble de spécialistes du monde musulman.

Écoutez
Une caricature de Charlie Hebdo
Une caricature de Charlie Hebdo

Pour en savoir plus

Jihadists ‘declared war’ on those who disagree, Stephen Harper says – CBC News

Les chefs politiques canadiens condamnent l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo – Le Devoir 

«Le mouvement djihadiste international a déclaré la guerre», dit Harper – La Presse 

Nos articles récents

Share
Catégories : Religion
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

3 comments on “Et si Charlie Hebdo avait été trop loin?
  1. Avatar Marcel-Marie LeBel dit :

    Commentaire sur l’incident du Charlie Hebdo.

    Je commence par condamner vivement l’attentat du Charlie Hebdo et la prise d’otage du magasin kasher à Paris et offre mes condoléances aux parents et amis des victimes qui ont perdu la vie ou ont été blessé physiquement ou autrement.

    Ce commentaire vise à faire ressortir le pouvoir incompris et dangereux de la caricature.

    Parlons du contenu du message. Une image vaut mille mots. C’est beaucoup. Si ces mots étaient écris, il est fort à parier que ces mots seraient jugés comme littérature haineuse comme le condamne les lois de certains pays démocratiques. Et, comme les mots ne sont pas là pour limiter la portée message, celui-ci peut mener à des interprétations qui dépassent de loin l’intention originale du message. De plus, ce message est perçu d’un seul coup; comme cinq cents mots d’un coup, dans n’importe laquelle des centaines de langues au monde et même par les gens illettrés!

    Récapitulons. Un message instantané, dans toutes les langues, sans précaution ou limite au sens, c’est comme une bombe!

    Que pensez-vous de quelqu’un qui croit sincèrement qu’il peut faire sauter une bombe sans produire de sons, d’éclats ou de blessure?

    Bravo pour la liberté d’expression! Mais quand même, faites attention!

    Pour moi, la démonstration de la force du cerveau par un exercice sur la fragilité du cœur humain, c’est pas très fort.

    Suggestion : inclure certains sujets de la caricature sous la loi sur la littérature haineuse.

    Marcel-Marie LeBel

  2. Avatar Rick dit :

    Donnons raison aux terroristes!

  3. Avatar Jeanne dit :

    Oui je pense qu helas c etait inevitable. Car il faut etre honnete , les dessinateurs liaient un prophete aux crimes. Ils attaquaient les 1 milliards de musulmans alors qu il est Interdit de le representer. Ils l ont dessine nu, avec une etoile au derriere titrant « une etoile est nee  » un jour j ai vu ine caricature qui m a heurte dans ma foi et fait mal,et j ai dit ils cherchent a se faire tuer. C etait de l acharnement contre une religion. Liberte d expression oui mais quand vous insultez , provoquez vous vous exprimez aussi pourtant vous nallez pas vous laisser faire. Ils sont athees… Chacun fait ce qu il veut mais toucher un prophete c est une attaque . Et je ne cautionne pas cette tuerie et je ne cautionne pas leurd dessins qui amenaient que plus de haine a l egard de musulmans.