(John Rieti/CBC)

Pourquoi la polygamie est-elle pratiquée au Canada?

Share

Certains auditeurs de Radio Canada International vivant dans des pays où la polygamie est un phénomène courant se demandent s’il est possible de pratiquer la polygamie au Canada. La réponse est oui, mais dans l’anonymat, très peu a découvert et certainement pas légalement.

Nous répondons donc ici plus en détail à cette Bonne Question qui illustre bien une autre grande différence entre les valeurs des Canadiens et celles de beaucoup de nos auditeurs.

Ceux qui au Canada approuvent cette pratique expriment rarement leurs vues publiquement, et ceux qui pratiquent la polygamie ont tendance à le faire en secret, ce qui rend difficile d’attester du nombre de ces mariages.

Mais il est certain maintenant qu’une forte immigration au Canada depuis une vingtaine d’années de citoyens provenant notamment du monde musulman ou du continent noir africain où la polygamie augmente les risques de transmission d’une pratique qui est jugée ici comme étant complètement immorale.

Aide-mémoire…

  • Dans les pays africains et musulmans, les évaluations du nombre de mariages polygames varient entre 2 % et 20 %.
  • Il s’agit le plus souvent de bigamie, les ménages avec trois ou quatre épouses (la limite permise par l’islam) étant plus rares, note le CSF dans son avis de 149 pages.
  • Mais il y a une recrudescence de cette pratique dans certains pays, comme l’Égypte et le Sénégal, en raison, notamment, de la montée de l’intégrisme religieux.
    Carte des pays où la polygamie est mieux acceptée. Wikipédia

    Carte des pays où la polygamie est mieux acceptée. Wikipédia

Un auditeur de Radio Canada International au Burundi vous invite à goûter aux « plaisirs des unions polygames » tel qu’ils sont vécus selon lui dans plusieurs pays africains.

Écoutez

Le gouvernement canadien veut bannir les immigrants polygames

Le gouvernement conservateur a proposé l’été dernier une loi visant à protéger les femmes et les filles contre la violence et la polygamie.

Le ministre de l’Immigration, Chris Alexander, a alors affirmé que « Les polygames ne sont pas les bienvenus au pays. Si nous en découvrons dans notre processus d’immigration, ils seront refusés. »

L’intention de cette loi est de mettre fin aux mariages précoces et forcés, de mettre fin à la polygamie, notamment dans le programme d’immigration. De détecter les polygames et d’obliger ces gens à quitter le pays.

Le ministre a alors évalué qu’il y avait « au moins des centaines » de cas d’unions polygames chez les immigrants au Canada.

Plusieurs fois lors de son discours, le ministre a souligné que les valeurs canadiennes ne pouvaient accepter les « pratiques barbares ». CBC News

Plusieurs fois lors de son discours, le ministre a souligné que les valeurs canadiennes ne pouvaient accepter les « pratiques barbares ». CBC News

Le saviez-vous?

  • Le Canada admet l’immigration d’un mari polygame, mais avec une seule épouse, considérant qu’il s’agit d’une union monogame.
  • La polygamie a été confirmée comme illégale au Canada il y a tout juste un peu plus de quatre ans par la Cour Suprême de la province de la Colombie-Britannique.
  • La cour a jugé que la liberté de religion qui est garantie a tous citoyens canadiens et que l’on ne peut pas légaliser cette pratique qui selon les juges « cause un tort considérable aux femmes, aux enfants et à l’institution canadienne du mariage ».
  • Si les Canadiens sont majoritairement opposés à la polygamie, il existe de nombreuses entorses à la législation. La province la plus peuplée du Canada, l’Ontario, reconnaît la polygamie pour les questions de pensions alimentaires et de successions. L’Ontario accorde aux mariages polygames qui ont été contractés valablement à l’étranger une reconnaissance juridique limitée.
    Décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique sur la constitutionnalité de la polygamie  Décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique sur la constitutionnalité de la polygamie

    Décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique sur la constitutionnalité de la polygamie.

Le saviez-vous?

La ville de Toronto serait plus à risque pour la polygamie

  • L’une des premières fois que les Canadiens ont été alertés par rapport à la réalité de la polygamie en sol canadien c’était en 2008 lors de la publication dans un quotidien de Toronto, la ville la plus multiethnique du Canada où un Imam révélait l’importance du phénomène.
  • La révélation de l’Imam Aly Indy de Toronto fut un choc non seulement pour les résidents de Toronto, mais aussi pour beaucoup de Canadiens : « J’ai béni plus de 30 mariages polygames au cours des cinq dernières années, le plus récent il y a deux mois. Même certains imams dans la région du grand Toronto sont bigames. C’est dans notre religion et personne ne peut nous forcer à faire quoi que ce soit contre notre religion. Si les lois du pays sont en conflit avec la loi islamique, alors je vais suivre la loi islamique, c’est aussi simple que cela ».

Allez! Posez-moi une question sur le Canada : Stéphane.parent@radio-canada.ca

column-banner-stephen

Share
Catégories : Immigration et Réfugiés
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 comments on “Pourquoi la polygamie est-elle pratiquée au Canada?
  1. Avatar Boulkroun dit :

    bonjour je suis marié en Algérie et j’ai 3 garçons /23
    24/20 et 13 ans. Ma question est est-ce j’ai le droit de me remarier avec une canadienne. merci pour vtre réponse.
    Mr BOULKROUN

  2. Avatar Jade dit :

    Allo je trouve que c’est injuste de pas accepter une personne car elle aime deux personnes en meme temp elle est né comme on ne peut pas lui ôter sa et on ne devrais pas plus juger ses un monde vie ses paraille comme les gens bi ou homosexuel ses dés être vivant de plus ces pas correct de dire que nous somme un pays libre et de faire de la sorte c’est comme si Omnium jugeaient la personne vous avez jamais penser à se que sa peut faire pour une personne en plus son pays et en guerre et là nous ne voulons pas qu’il himigre juste pour se détail aussi y peut bien en avoir au Canada vous pourriez les regretter du pays ten cas faire

  3. Avatar sabrina dit :

    pourquoi ne serais t’il pas legal d’etre 3 personne 2 femmes 1 homme et tous s’aimer et se marier lun a lautre … les 2 femme enssemble et lhomme avec les 2 femme … sil disent que nous somme dans un pays libre alors pourquoi ne pourrions nous pas aimer qui nous voulons …

  4. Avatar Abdalkah abouda dit :

    Bonjour , c’est honteux pour un état qui se crois démocratique de refusé la polygamie. Au Canada on accepte les homosexuels et les lizebienne sous prétexte que c’est leur vie et ils font rien de mal et c’est leur droit . Alors pourquoi ce n’est pas pareil pour la polygamie. Puisqu’ils font rien de mal et tout le monde est heureux . C’est ridicule d’accepter 2 hommes qui couche ensembles et pas un homme avec deux femmes .

    • Avatar Jessica Desrosiers dit :

      En fait c’est pour éviter les abus, surtout envers les femmes. La polygamie est déjà pratiqué ici au Canada dans un sens. Les hommes qui ont des maîtresses (femmes avec lesquelles ils couchent occasionnellement) sont polygame de même que les femmes qui couchent avec des amants (hommes avec lesquels elles couchent occasionnellement. Le problème reste quand même administratif. Le mariage serait dans un sens ou dans 2 sens? Si vous êtes marié à deux femmes, celles-ci sont-elles mariées ensemble également (elles ont donc le droit d’avoir des rapport sexuels)? Si c’est dans un seul sens, ça veut dire qu’il se pourrait que ta femme se marie aussi avec un autre homme et c’est tout, tu n’aurait pas à y redire car ici, femme et homme sont égaux légalement. Je pense que c’est donc pour éviter les complications que causerait se genre d’unions.

  5. Avatar Omar Sissoko dit :

    Pourquoi ne parler que des Musulmans en ce qui concerne la polygamie? Je vous invite donc a répondre a une autre question: pourquoi le Canada tolere t-il la polygamie des Mormons par exemple? Et eux, ce n’est pas 4 mais autant de femmes qu’ils le veulent.

  6. Avatar Pierre-André Boucher dit :

    «Si les lois du pays sont en conflit avec la loi islamique, alors je vais suivre la loi islamique, c’est aussi simple que cela»

    C’est quoi, ça?

    J’espère qu’on ne l’a foutu dehors, cet imam!

    Parce qu’autrement, je me crée une religion qui me permet de faire tout ce que la loi canadienne défend et je m’amuse au nom de la liberté de religion.

    Ça va nous faire un beau pays, ça!

  7. (suite du premier commentaire)

    La grande différence entre la polygamie et l’infidélité conjugale, c’est que la polygamie est contraire aux valeurs canadiennes alors que l’infidélité est conforme à ces mêmes valeurs, si j’en juge par le fait que des millions de Canadiens ont une maîtresse ou en ont déjà eu une…

    Faudrait-il déchoir de leur citoyenneté les millions de Canadiens qui ont une maîtresse afin de rétablir l’exclusivité sexuelle en tant que valeur canadienne et ainsi nous distinguer des nations primitives qui permettent la polygamie ?

  8. Quelle est la différence entre un Canadien qui pratique la polygamie et l’époux qui a une maitresse ? Le premier aime deux femmes qui le savent toutes deux et qui l’acceptent (plus ou moins de bonne grâce) alors que le second, très souvent, cette deuxième relation existe à l’insu de la première.

    Devrait-on recriminaliser l’infidélité conjugale (décriminalisée avec la loi Omnibus de Trudeau) ?

    • Avatar Abdalkah abouda dit :

      Merci . Bien dis

    • Avatar hoggar dit :

      On parle de polygamie comme si c’était un fléau social. Il y a des lois et des règles qui régissent cette pratique dans plusieurs pays musulmans. Les hommes qui veulent plusieurs épouses doivent se soumettre à ces règles et conditions et signent des contrats légaux. Et doivent les respecter. Et les contrevenants sont poursuivis par la loi. Alors pour beaucoup de personnes qui au nom de la légalité des sexes viennent diaboliser une pratique sociale en ignorant tout sur cette pratique devraient se demander pourquoi donc les femmes au canada et dans le monde soit disant civilisé des pays occidentaux sont traitées comme des objets sexuels et leur salaires sont toujours inférieurs à ceux des hommes…et la liste est longue. L’homosexualité aussi était considérée comme une pratique diabolisée il n’y a pas si longtemps, et pourtant aujourd’hui après une longue bataille juridique et sociale contre les préjugés des gens ce choix de vie est devenu légal et accepté par la majorité de la population. Il en est de même pour tous ceux qui ont soif de liberté de pratiquer leur choix de vie, tant et aussi longtemps que cela ne nuise pas à la société. Et ne me parlez pas de moralité car ce n’est qu’un mot vide de sens dont se servent ceux qui veulent justicier leur préjugés et leur mauvaise foi.

      • Avatar Andreeann Beauregard dit :

        Donc une femme devrais légalement avoir le droit de ce marie à plusieurs hommes .Cela dois allez dans les 2 sens et les allocations familiales les 3 autres femmes sont elles considéré comme monoparentales ou non la aussi ces un moyen de soutirer plus de sous du gouvernement ah oui et ce mettent tel sur le aide social comme monoparentales $$$$$$$$$, .Voilà pourquoi la polygamie ne devrais pas être autorisée.

  9. Avatar Pierre Thibault dit :

    Est-ce que ça inclue aussi la déportation au Nunavut de tous les canadiens ayant eu une maîtresse, un amant ou une relation extra-conjugale? LOL

    PFT