Un grand héron bleu près de Snake Key en Floride

Un grand héron bleu
Photo Credit: PC / John Raoux/Associated Press

Sables bitumineux : Autochtones et protection de l’environnement

La Première Nation Athabasca Chipewyan demande au gouvernement de l’Alberta, dans les Prairies canadiennes, d’agir pour resserrer les mesures de protection de l’environnement autour des sites d’exploitation de sables bitumineux dans le nord de la province.

Cette communauté autochtone a affirmé être préoccupée par deux incidents survenus près des sables bitumineux en un mois.

Vendredi, une trentaine de hérons bleus ont été retrouvés morts sur un site de l’entreprise pétrolière Syncrude. En juillet, la fuite d’un pipeline de l’entreprise Nexen a entraîné le déversement de plus de 5 millions de litres de produits pétroliers.

L'usine de Syncrude entourée de bassins de décantation au nord de Fort McMurray, en 2011.
L’usine de Syncrude entourée de bassins de décantation au nord de Fort McMurray, en 2011. © Todd Korol / Reuters

La situation est inacceptable, selon un résident de la réserve, Eriel Deranger.

« Si le gouvernement ne prend pas des mesures agressives pour assurer la protection de l’environnement, il ne protège pas les droits ancestraux et les traités. Ma communauté ainsi que d’autres communautés dans la région sont très inquiètes », a expliqué Eriel Deranger..

Selon le chef de la Première Nation Athabasca Chipewyan, Allan Adam, « ces incidents et les nombreux autres qui sont survenus dans le passé contribuent à la dégradation des écosystèmes locaux ainsi qu’aux droits ancestraux des nations dans la région. »

Enquête sur les hérons morts

Allan Adam a dit craindre que les oiseaux retrouvés morts près d’un bassin abandonné de l’entreprise Syncrude appartiennent aux grands hérons bleus de la sous-espèce fannini, considérés comme des espèces dont la survie est préoccupante en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Mais ces hérons se retrouvent habituellement sur les côtes de la Colombie-Britannique.

Les oiseaux morts qui ont été retrouvés font toujours l’objet d’une enquête.

Un porte-parole de Syncrude Canada, Will Gibson, a déclaré samedi que l’entreprise coopérait avec ceux qui réglementent le secteur de l’Énergie, ainsi qu’avec Environnement Canada et des responsables provinciaux de la faune.

« Nous enquêtons sur l’incident pour déterminer ce qui s’est passé », a assuré Will Gibson.

RCI et Radio-Canada

À lire aussi :

Catégories : Autochtones, Économie, Environnement
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.