Un CF-18 aux nouvelles couleurs du Canada

Un CF-18 aux nouvelles couleurs du Canada
Photo Credit: MDC

L’écrasement d’un autre CF-18 creuse encore un peu plus le « fossé des capacités » du Canada à l’étranger

Alors que la semaine dernière le gouvernement annonçait une mesure pour répondre aux besoins urgents de son armée de l’air, voilà que la flotte vieillissante de CF-18 s’est retrouvée réduite lundi d’un appareil supplémentaire en raison d’un écrasement dans lequel un militaire a perdu la vie.

Un avion de chasse CF-18, comme celui-ci, s’est écrasé près de Cold Lake, en Alberta, lundi, tuant le pilote.
Un avion de chasse CF-18, comme celui-ci, s’est écrasé près de Cold Lake, en Alberta, lundi, tuant le pilote. © (Caporal J.F. Lauzé / Section d’imagerie de la 4e Escadre)

Pas moins de 19 chasseurs F-18 se sont écrasés depuis l’acquisition de cette flotte de 138 appareils par l’Aviation royale canadienne au tout début des années 1980 au prix de 5 milliards de dollars. Dix pilotes ont perdu la vie dans ces écrasements.

Seuls 76 des 138 CF-18 sont toujours en service, de sorte que le Canada n’est plus en mesure de maintenir le nombre de chasseurs qui doivent être prêts à décoller en tout temps comme l’exigent son alliance militaire avec les États-Unis au sein du NORAD et celle qui lie les deux pays à leurs partenaires au sein de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

La question qui se retrouve maintenant plus que jamais sur toutes les lèvres : pendant encore combien de temps nos 76 CF-18 vieillissants vont-ils pouvoir tenir le coup?

Regardez notre reportage – Durée 5:09

La flotte des CF-18 des Forces canadiennes est basée à Cold Lake, en Alberta.
La flotte des CF-18 des Forces canadiennes est basée à Cold Lake, en Alberta. © CBC

Détails de l’écrasement
Le pilote de CF-18 est mort quand son chasseur s’est écrasé pour des motifs non encore connus près de Cold Lake en Alberta.
« C’est trop préliminaire pour faire n’importe quel type de jugements et de conclusions, a dit le ministre canadien de la Défense aux journalistes à Ottawa peu de temps après la tragédie. La meilleure chose que nous puissions faire en ce moment est de donner à l’aviation et aux Forces armées canadiennes l’espace pour pouvoir faire le travail nécessaire et nous aurons encore plus à dire à ce sujet. »

Cold Lake est à environ 290 kilomètres au nord-est d’Edmonton dans l’Ouest du Canada.
Cold Lake est à environ 290 kilomètres au nord-est d’Edmonton dans l’Ouest du Canada.

Le Canada achètera 18 avions de combat Boeing Super Hornet en attendant

Le coût des Super Hornet n’est pas connu à l’heure actuelle. Les libéraux ont déjà estimé que chaque chasseur lui coûterait 65 millions de dollars, contre 175 millions pour un appareil F-35. Ces chiffres ont cependant été régulièrement mis en doute.
Le coût des Super Hornet n’est pas connu à l’heure actuelle. Les libéraux ont déjà estimé que chaque chasseur lui coûterait 65 millions de dollars, contre 175 millions pour un appareil F-35. Ces chiffres ont cependant été régulièrement mis en doute. © Boeing

Le gouvernement libéral indiquait la semaine dernière qu’il commencera bientôt le processus d’achat de 18 avions de combat Boeing Super Hornet pour répondre à ce qu’il considère être les besoins urgents de l’armée de l’air, mais il n’a pas pu dire mardi dernier quand les avions seront achetés et livrés et combien ils coûteront.

L’acquisition possible des Super Hornet permettrait au Canada de s’acquitter de ses obligations envers ses alliés militaires, a indiqué le ministre de la Défense nationale. Il s’agit, dit-il, de « la solution la plus efficace pour garantir que le Canada reste un allié crédible et fiable ».

En outre, le ministre de la Défense Harjit Sajjan a annoncé que le gouvernement Trudeau lancera un programme de remplacement à part entière pour l’ensemble de la flotte de CF-18 avant la fin de son mandat en trois ou quatre ans.

Le ministre a précisé qu’une « nouvelle flotte qui sera pleinement opérationnelle à la fin des années 2020 », ce qui repousse la transition vers de nouveaux jets plus loin dans l’avenir que l’ancien précédent gouvernement conservateur avait prévu.

Le ministre de la Défense du Canada en conférence de presse mardi dernier ( en anglais)

 

RCI avec La Presse canadienne, la SRC et Sandra Gagnon et Line Boily de Radio-Canada

Sur le même thème

Écrasement d’un CF-18 : le pilote est mort – Radio-Canada 

Remplacement des CF-18 : la solution provisoire dénigrée – Radio-Canada 

Les CF-18 peuvent voler au-delà de 2025, selon le chef de l’aviation canadienne – Radio-Canada 

Liberals to buy 18 Boeing Super Hornet fighter jets to fill ‘capability gap’ – CBC 

New Liberal policy means there aren’t enough fighter jets to go around – CBC 

Pilot dies in CF-18 crash near Cold Lake, Alta – CBC 

Catégories : Non classé
Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*