Hélène Dumais, première femme à finir la Survival Run au Nicaragua en 2016
Photo Credit: http://www.helenedumaisathlete.com/

Hélène Dumais, le bonheur dans l’ultra dépassement… jusqu’à courir plus de 800 km

Hélène Dumais est née deux mois avant terme et a passé deux autres mois dans un incubateur. Le médecin aurait alors dit à ses parents : « Madame, Monsieur, bravo, votre petite fille a réussi à distancer la mort. »  

Depuis, elle a transformé cet entêtement à vivre à fond en style de vie

Dans son cas, on ne parle plus de super athlète, mais d’ultra athlète.

http://www.helenedumaisathlete.com/

Hélène s’est offert une randonnée de 900 kilomètres en solo dans les Pyrénées françaises en 2003, entre autres. Elle est la première femme à avoir couru les 400 kilomètres en autonomie au Cross Florida Individual Time Trial en 2015. De plus, elle a accompli tout un exploit à la Survival Run en 2016.

« En cinq ans d’existence de la Survival Run, au Nicaragua, j’ai été la seule et unique femme à terminer cette course-là. Chaque année, il n’y a qu’un deux ou trois gars qui y arrivent. »

Hélène Dumais

http://www.helenedumaisathlete.com/

Derrière son sourire à faire fondre un cœur de pierre et sa petite ossature se cache une détermination incroyable.

Et des blessures, beaucoup de blessures

Notons des marques d’un implacable soleil sur la peau, des traversées de torrents aux eaux froides en pleine nuit, des terrains où rien n’est plat, le manque d’eau, le rationnement de la nourriture, le manque de sommeil… Des marques de sa profonde passion pour les courses de survie.

Dépassement de soi.

De retour chez elle à Washington D. C., elle refait le plein après avoir tenté de finir le terrible parcours Vermont Infinitus, 888 kilomètres de sentiers. Elle y est presque arrivée. Il ne lui manquait qu’une petite centaine de kilomètres. Elle travaille présentement à un documentaire tourné lors de cette épreuve, intitulé Facing Infinitus.

« Ce ne sera pas un documentaire sportif en tant que tel, mais ce sera pour représenter le fait que les gens qui choisissent de faire une telle distance sont des gens bien ordinaires avec un esprit extraordinaire. Ils ont un courage, une détermination à vouloir faire face aux obstacles que la vie peut nous apporter. Ce documentaire s’adressera à tous. Nous sommes à terminer le financement. »

Selon Hélène Dumais, qui est aussi entraîneuse, préparatrice physique et massothérapeute, la conviction du dépassement de soi n’est pas spécifique au sport, mais à la vie dans son ensemble.

« La vraie compétition réside en soi-même. Si vous croyez avoir le plein contrôle sur tout, vous n’allez pas assez vite. »

http://www.helenedumaisathlete.com/

Raymond Desmarteau a joint Hélène Dumais à Washington.

Écoutez

http://www.helenedumaisathlete.com/

Catégories : International, Internet et technologies, Santé, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.